123rf-madpixblue-2014-10-19-22724751 s

Vous êtes un(e) ancien(ne) élève du lycée Raoul Follereau

,

Vous souhaitez nous faire part de votre parcours d'étudiant, professionnel après avoir quitté le lycée, alors merci de prendre quelques minutes pour que nous puissions faire partager votre témoignage aux futurs élèves et aux élèves actuels du lycée en remplissant le formulaire de témoignage en cliquant sur le lien suivant :

123rf-2013-02-24-17307586 s-mini

Formulaire de témoignage

 

Pour découvrir les témoignages d'anciens élèves du lycée, sélectionnez à droite la série souhaitée.

Patrick CHADEYRAS - Promotion 1993

"J'apporte ici un témoignage iconoclaste. Natif de Nevers et ayant suivi mes études au collége Victor-Hugo j'ai ensuite étudié à Raoul-Follereau dans la filière Bac G, le fameux bac G. Pour être honnête j'ai eu un parcours chaotique jusqu'en Terminal et même connu une exclusion !

J'ai obtenu mon Bac en candidat libre l'année d'aprés à l'oral en le repassant dans votre établissement. J'ai poursuivi en Fac de Psychologie à Clermont-Ferrand avec un niveau Deug puis ce fut le service militaire. Je suis actuellement employé dans une Boîte de sécurité.

Mais malgré mes résultats scolaires ratés j'ai néanmoins publié à compte d'éditeur un recueil de Fables ayant rencontré un "succés d'estime" ; D'ailleurs pour en savoir plus j'ai une page élaboré par le Conseil Général de la Nièvre :

Un nouveau fabuliste...

Voilà pour mon parcours depuis mon passage au Lycée !".

Mes conseils...

"Etant donné mon "profil", je ne sais pas si je pourrais apporter une vision positive de mon passage dans le monde scolaire.

Pourtant je peux montrer que malgré une orientation ratée et des difficultés de vie scolaire, on peut tout de même parvenir à quelque chose et que rien n'est jamais perdu si tant est qu'on se discipline soi-même et qu'avec le travail on peut trouver sa voie...".

Karen TAPIN - Promotion 2009

Karen TAPIN - Promotion 2009

"Alors, voici mon parcours depuis mon bac obtenu au lycée Raoul Follereau : en 2009 / 2010 j'ai suivi une première année en Licence Langues Étrangères Appliquées (LEA) à Orléans (45).

En 2010 / 2011, j'ai fait une première année de BTS Assistant de Gestion PME-PMI au lycée Saint Dominique à Pau (64).

Actuellement (en 2011 / 2012), je suis en deuxième année de BTS Assistant de Gestion PME-PMI à Pau (64). "

Gwénaelle GUILLON - Promotion 2009

"Je suis actuellement étudiante : j'ai fait deux années de Langues Etrangère Appliquées ( 1° année). Faculté Blaise Pascal II à Clermont Ferrand.

Je suis actuellement en seconde année Culture et Patrimoine, Metiers du livre et Multimédia, Faculté Blaise Pascal II, Clermont-Ferrand.".

Mes conseils...

"J'ai de très mauvais souvenirs de mes deux années de seconde : le redoublement ne m'a servi à rien. Je trouve aussi que nous ne sommes pas assez bien renseigné sur l'après bac. J'ai eu du mal a trouvé ma voie.

Dans l'ensemble, j'ai un bon souvenir de mes deux années suivantes. Ce qui m'a valu d'obtenir mon bac. Bien que la plupart des professeurs ne comprenaient pas mon choix: Bac STG. Mais j'en suis très satisfaite.

Le conseil: il faut s'accrocher, la seconde est certainement la phase la plus difficile, le tout est de se trouver une place ou l'on se sente à l'aise. Renseignez vous bien avant de vous lancer dans une filière : des fois on a de mauvaises surprises...".

Témoignage d'Alice FORGES

FOLLEREAU183x139

Mention "TRES BIEN" au bac L en juin 2012

Le choix de la série de bac :

alice forges

Ayant déjà fait auparavant, en 2011, un baccalauréat scientifique, que j'ai obtenu d'ailleurs, je me suis tournée volontairement vers la série littéraire, puisqu'elle contient toutes les matières qui m'ont attirée depuis toute petite.

Je ne suis pas d'un naturel scientifique, c'est pourquoi c'était un réel choix d'entreprendre un baccalauréat littéraire, pour avoir des connaissances basées non plus sur les sciences mais vers la culture en général, l'analyse littéraire, et développer les langues.

On m'avait "fortement conseillé" la série scientifique dans laquelle j'ai étudié la SVT en allemand et où j'ai pu aussi étudier le grec, c'est pourquoi je ne regrette pas non plus d'être passée par là, de plus il y avait une très bonne ambiance, et j'y ai rencontré des personnes très intéressantes.

J'y ai également acquis des méthodes de travail qui m'ont été utiles cette année… Donc tout m'a été bénéfique, d'une certaine façon, même si ma préférence va à la série littéraire, car je voudrais m'orienter vers le journalisme.

 

Mes projets...

À la rentrée, je serai au lycée Carnot à Dijon, en hypokhâgne A/L, un projet que j'envisageais depuis le collège.

 

Comment "faire la différence" ?!

Certainement en premier lieu le travail… Rien ne vient jamais facilement.

Et puis dans mon cas il y avait aussi la motivation, la curiosité. Puisque j'ai fait ce bac par choix alors que j'en avais déjà un, ce n'était pas pour ne pas travailler!

Étudier dans l'envie n'est pas une contrainte. Cette année a été un réel plaisir.

 

Faut-il faire des "sacrifices" ?

Pas du tout! Je pratique énormément de musique, je joue de la vielle à roue depuis une douzaine d'années et je me produis avec différentes formations.

Les cours au conservatoire, les prestations, les bals, les concerts et les festivals occupaient mes week-ends.

En revanche, je travaillais beaucoup la semaine pour compenser. Il faut savoir trouver un équilibre entre la passion et le travail, c'est essentiel pour être heureux me semble-t-il!
 

Quelques conseils...

Travailler évidemment…

Mais surtout être curieux de tout.

Et se motiver en se disant que le bac en soi n'est pas grand-chose dans une vie, mais que sans, on ne peut rien faire plus tard...

 

Des souvenirs du lycée...

Ma classe européenne à Jules Renard… Où l'ambiance était exceptionnelle! Avec les voyages, les échanges avec les Allemands… De très beaux souvenirs.

Également, la sortie cette année au Salon du livre à Paris, qui m'a beaucoup plu.

Et je ne sais pas si cela peut rentrer dans le cadre du lycée, mais ayant passé deux années comme animatrice de l'émission T'Radio-Monde sur Bac FM, consacrée à la musique traditionnelle, je peux dire que cette radio à été un déclic pour moi. S'exprimer à l'antenne, préparer les émissions, cela a été très enrichissant.

 

Mes professeurs...

À Raoul Follereau cette année? Tous !

Car ils m'ont encouragée et je sors de ce lycée en me disant que malgré les préjugés que j'avais à son propos, je m'y suis bien plu!

Les professeurs sont d'une très grande qualité, et m'ont énormément appris. Je les en remercie.

Témoignage de Michaël SIMONNOT

FOLLEREAU183x139

Mention "TRES BIEN" au bac S en juin 2012

 

michael

Le choix de la série de bac :

J’ai choisi la série scientifique par passion puisque les sciences m’intéressent vraiment !  De plus, cette filière laisse « beaucoup de portes ouvertes » et est intéressante dans son contenu : on voit de multiples choses.

 

Mes projets...

L’année prochaine, je vais à Clermont-Ferrand en PACES (Première Année Commune aux Études de Santé). Je sais déjà que ce sera difficile car les méthodes ne sont plus du tout les mêmes qu’au lycée ; c’est un autre mode d’apprentissage, davantage basé sur l’autonomie.

J’espère pouvoir choisir « Médecine » car c’est ce qui me plait le plus ! Mais on verra au bout des six premiers mois lorsque les premiers résultats tomberont…

 

Comment "faire la différence" ?!

Cette mention Très Bien était loin d’être acquise : 18 points d’avance grâce aux épreuves anticipées (à cause de la note de TPE en-deçà de nos espérances) et pas d’option.

Cependant, je l’ai obtenue (moyenne générale 17,02) et je peux dire que je suis heureux. La mention bien était, presque à coup sûr, acquise, mais là, la mention Très bien, c’est la cerise sur le gâteau !

Je ne pensais pas l’avoir avec autant de marge, mais mes notes en scientifique ont contribué à ce succès (18 en Mathématiques, 20 en physique-chimie et SVT).
D’autre part, mes notes dans les autres matières restent tout à fait honorables, et même plus grandes que ce que je pensais !

Une certaine constance et la non-négligence des matières avec des coefficients peu importants m’ont permis d’obtenir cette mention !

Cette mention me fait vraiment plaisir, même si elle « ne me sert à rien » car je n’avais besoin que du bac pour entrer en Faculté de Médecine.
C’est cependant une consécration personnelle, et un aboutissement après la mention Très bien au Brevet Des Collèges et de très bonnes moyennes tout au long de ma scolarité.

 

Faut-il faire des "sacrifices" ?

Cette année de Terminale est forcément la plus difficile de toute la scolarité (avant le supérieur). On peut dire qu’il y a un fossé entre la Première et la Terminale, encore plus important je trouve que du passage Collège / Lycée.

Le travail personnel est plus lourd, il faut être plus autonome, les cours sont plus soutenus, il faut être encore plus rigoureux qu’auparavant…
Il y a donc de nombreux changements, mais il suffit de se mettre dans le bon rythme !

Je n’ai pas fait vraiment de sacrifice ; je conserve une activité sportive (le mercredi l’entrainement, le samedi les compétitions), mais il ne faut pas que le sport ou les loisirs occupent une place trop importante même s’il ne faut pas les négliger pour décompresser !

Il faut juste bien gérer son travail ! 

 

Quelques conseils...

Pour réussir le bac, ayez de l’autonomie : ne pas attendre le dernier moment pour faire un travail, ne pas attendre qu’on vous dise de faire quelque chose avant de le faire…

La rigueur est aussi très importante : en SVT, en mathématiques, en sciences physiques mais aussi dans toutes les autres matières, la finalité de l’exercice n’est pas la plus importante. En effet, tout le raisonnement pour y arriver compte autant, voire plus !

La régularité : si vous travaillez de façon continue tout au long de l’année, il n’y a aucune raison de ne pas réussir au Bac ! D’ailleurs, les révisions de fin d’année sont beaucoup plus simples ainsi : j’ai eu l’impression de ne pas assez profiter des quelques jours de révision de fin d’année pour revoir mes cours. Mais finalement, les fiches faites tout au long de l’année et le travail que j’ai fourni ne m’ont pas empêché d’avoir la mention Très bien !

Mais n’oubliez pas aussi de vous vider l’esprit, de profiter des vacances tout en consacrant du temps au travail…

 

Des souvenirs du lycée...

Tout d’abord, le premier souvenir du lycée, c’est le projet Ballon Sonde réalisé en Seconde avec la section MPI (ancienne réforme). Ce fut un travail enrichissant, instructif, qui nous a mis face à un réel objectif. Durant tout ce projet, nous avons beaucoup gagné d’autonomie car les professeurs « nous laissaient faire ».
Les projets dans le cadre de l’atelier scientifique en Seconde et Première (fusées à eau, astronomie, philosophie…) nous ont aussi permis de travailler dans une bonne ambiance.
Nous sommes aussi allés à Paris dans le cadre de l’atelier scientifique.

Les heures passées au foyer !! Dès que l’on avait une heure libre, nous y étions fourrés. Après le déjeuner, nous y étions… On peut y travailler, mais la plupart du temps nous discutons, parlons, jouons aux cartes ou au baby-foot. Ce sont de très bons moments qui permettent de penser à autre chose avant de retourner en cours.

La découverte de la mention : c’est un très beau moment, l’accomplissement de toute ma scolarité. Mais ce bon moment est partagé entre joie (avec ceux qui ont le bac avec ou sans mention) et déception pour ceux qui sont recalés ou qui passent au second groupe.

Mais il faut profiter du lycée, car on ne sait comment sera fait le futur… Mais ce qui est sûr, c’est qu’il sera plus difficile !

 

Mes professeurs...

Les professeurs que j’ai eu en Terminale étaient, pour la plupart, les mêmes qu’en seconde (maths, physique, SVT, histoire…). Ils ont l’avantage de bien se connaître, alors les nouvelles circulent vite… Mais on a passé de très bonnes années, récompensées par les bons résultats de la classe au bac.

Les professeurs de SVT m’ont marqué car ils nous mettent beaucoup de pression. Mais cela, c’est depuis le collège… !

Témoignages par promotion