Témoignage d'Alice CRETIN - ANCIAUX || Bac S - 2013

Alice CRETIN - ANCIAUX :

Mention Très Bien avec Félicitations du Jury

Bac S - Promotion 2013

 

  • Mon choix de filière...

C'était la filière la plus adaptée à la poursuite de mes études. De plus je n'ai jamais eu d'affinités avec les matières littéraires, et l'économie ne m'a jamais attirée. C'est donc assez naturellement que je me suis dirigée vers une filière scientifique.

Mes projets pour l’année prochaine : je vais en faculté de médecine à Dijon.

  • Comment "faire la différence" ? 

Je ne travaillais pas forcément comme nous le conseillent les professeurs, je ne révisais pas un peu tous les soirs, mais cependant je révisais consciencieusement les jours qui précédaient un contrôle.

Je suis organisée et assez perfectionniste, et malgré que cela puisse me faire défaut dans certains cas, cela m'a aidé lors de mes révisions avant le bac. Et surtout, le plus important selon moi, c'est de savoir gérer le stress. Je ne me suis jamais surmenée, d'une part parce que je ne suis pas une grande travailleuse, mais aussi pour garder un mental sain les jours d'examen.

  • Faut-il faire des sacrifices ?

Non, j'étais assez libre de sortir. Cependant je sortais moins que les années précédentes, car j'ai trouvé qu'il y avait une sorte de "fossé" entre la Première et la Terminale, il fallait donc travailler en conséquence pour garder une moyenne convenable. Avoir une vie sociale a été très important pour ma réussite au cours de l'année, mais je n'ai pas non plus passer tout mon temps à sortir. J'ai essayé de trouver un juste milieu, surtout pendant mes périodes de révisions, où l'isolement jouait beaucoup sur mon moral.

 

  • Quelques conseils :

Je pense qu'il faut d'abord se connaître, c'est-à-dire connaître les méthodes de travail qui nous conviennent le mieux. Nous ne sommes pas tous les mêmes face à l'apprentissage, certains apprennent mieux de façon orale, ou encore écrite, certains peuvent retenir une grande quantité d'information tandis que d'autres vont vite arriver à saturation. Chacun doit donc trouver un rythme et une méthode qui lui conviennent.

Je pense aussi qu'il ne faut pas faire de sacrifices, car cela joue sur le moral, et le moral joue lui-même sur les résultats. Sortir, avoir une vie sociale, avoir du temps libre sont des éléments importants pour être "bien dans sa tête" et être dans une forme optimale le jour J.

Pour finir, je pense que le plus important est la détermination. Il ne faut en aucun cas baisser les bras, et bien que cela puisse faire "stéréotypé" de donner un tel conseil, je crois qu'être déterminé augmente considérablement ses chances de réussir. Plusieurs fois j'ai cru que je ne comprendrai jamais certaines choses, que je ne réussirai pas, mais avec du temps et de la persévérance, on arrive toujours à ses fins.

 

  • Des souvenirs du lycée : 

Il m'est difficile de trouver 3 souvenirs distincts, mais j'ai eu la chance de trouver des amis avec qui j'ai été très soudée au long de mes deux années en filière scientifique. Cela m'a permis de vivre des moments mémorables !

 

  • Mes professeurs... 

Tous m'ont un peu marqué à leur manière...

En Terminale surtout, car c'est durant cette année que j'ai vu que les professeurs se souciaient vraiment de notre réussite.

Je garderai vraiment un très bon souvenir de mes professeurs, et je les remercie de leur implication tout au long de mes années de lycée, et surtout de mon année de terminale. Certains professeurs, tels Mme. Liotier, Mme. Raquin, Mme. Tréchot, M. Bariller, et d'autres encore m'ont soutenu dans des moments difficiles et m'ont montré qu'un professeur ne se soucie pas seulement de la vie "scolaire" d'un élève mais également de ses problèmes extra-scolaires.

 

  •  Ce dont je suis le plus fière...

Mes félicitations du jury !

Je voulais obtenir une mention Très Bien mais plus de 18 de moyenne, c'était bien au-delà de mes espérances...

Je suis également très fière de la réussite de mes amis, qui ont tous obtenu le bac. Je ne pouvais rêver mieux comme cadeau d'anniversaire !