Témoignage de Clémence BRUNERIE || Bac L - 2014

Clémence BRUNERIE :

Mention Bien

Bac L - Promotion 2014

 

  •  Mon choix de filière...
Je n'ai jamais beaucoup aimé les matières scientifiques et l'économie ne m'intéressait pas suffisamment pour que j'aille dans une filière où l'on enseigne l'économie 7 heures par semaines.
J'ai toujours adoré les langues et le français, et j'avais hâte de découvrir la philo!! Je ne regrette absolument pas mon choix de filière, il me convient parfaitement.
L'année prochaine, je serais élève dans la prépa à l'ENS Cachan à Dijon, en département D1. Cette classe prépa est moins connue que les autres car unique en son genre : la prépa à l'ENS Cachan est une sorte de double cursus: nous suivons les cours en prépa mais aussi les cours à la fac. Le département D1 est  juridique, le  D2 est économique.

  • Comment "faire la différence" ? 
Ce qui m'a permis de faire la différence, c'est un travail régulier. 
En 1ère et Tale, j'avais environ toujours 15 de moyenne générale, c'est la moyenne que j'ai obtenue au bac. Je n'ai pas fait d'exploit au bac, j'ai simplement travailler de façon régulière, ce qui m'a permis de ne pas être prise de court quand les épreuves sont arrivées.

 

  • Faut-il faire des sacrifices ?
Cette année, je me suis refusée à sacrifier mes sorties ou mon sport pour mon travail scolaire, sachant que je serais obligée de le faire à partir de l'an prochain. Je n'ai donc pas renoncé à mes sorties avec mes amis, ni à ma grande passion, l'équitation. 
En revanche, j'avoue avoir renoncer à quelques heures de sommeil… Par exemple, ne pas pouvoir travailler une journée de week-end à cause d'une compétition implique de travailler plus les soirs de la semaine. Il faut bien s'organiser!

 

  • Quelques conseils :
Pour réussir leur bac je dirais aux futurs terminales qu'il faut de l'organisation. Selon moi c'est primordial et ça permet d'être plus serein.
Ensuite, je dirais qu'il faut un travail régulier.
Enfin, je dirais qu'il faut trouver un équilibre : il ne faut pas trop stresser mais un petit peu quand même, mais il ne faut pas oublier de croire en soi pour autant.

 

  • Des souvenirs du lycée : 
Alors… Parmi les 3 choses qui m'ont marquées au lycée, il y a le bal de promotion. Etant membre du CVL, ce n'est pas seulement l'événement en lui même qui m'a marqué, mais toute l'organisation qui l'a précédé! 
Ensuite, je me rappelle avoir beaucoup ris lorsque nous avons repeints le foyer.
Enfin... je ne sais pas trop quel serait le 3ème événement marquant, je dirais que tous me souvenirs avec mes amis partagés au lycée constituent des moments dont je me souviendrais toujours.

Etant membre du CVL j'ai participé à beaucoup d'actions, mais comme je l'ai déjà dit plus tôt c'est le bal de promo et la peinture du foyer qui m'ont particulièrement marqué. Et puis bien sur, la représentation de théâtre du mois de mai est une expérience magique. Cette année avant de monter sur scène, j'étais triste de me dire que c'était la dernière fois que l'on jouait tous ensemble car après nous allions tous prendre des chemins différents. C'était sans aucun doute la meilleure semaine de l'année!

 

  • Mes professeurs... et leurs matières :
Je dirais qu'il y a trois enseignants qui m'ont particulièrement marqués au cours de ces deux années passées au lycée Raoul Follereau. 
Tout d'abord, il y a M. Carlier, mon prof de philo. Grâce à lui j'ai découvert des choses très intéressantes, et la philo m'a apporté beaucoup sur le plan personnel. Et puis, avec M. Carlier, on pouvait toujours parler si on en avait besoin. Et on pouvait parler de tout. Sans s'en rendre compte, avec de simples discussions, M. Carlier m'a beaucoup fait avancé personnellement. C'est un prof et une personne que je trouve super.

Ensuite, il y a bien évidemment Mme Quenault, qui a été ma prof de théâtre et de littérature pendant 2 ans. Au début elle se donnait un air de méchante prof mais on découvre vite que ce n'est pas le cas, bien au contraire. C'est une personne toujours présente pour ses élèves et très investie pour eux. Elle apprend à nous connaitre et à nous accepter comme on est, toujours en nous accompagnant. Elle a supporté mon côté lunatique deux années de suite sans pour autant se mettre à me détester! Et pourtant quand je suis de mauvaise humeur je ne suis pas un cadeau.  
Enfin, cette année j'ai eu en prof d'histoire géo  M. Prodoscimi. Je n'ai pas particulièrement brillée dans sa matière et même si j'ai quelque fois peu écouté certains cours, la plupart des cours m'ont énormément plu. C'est un prof qui rend sa matière passionnante et qui, surtout, sait parfaitement l'enseigner. Avec M. Prodoscimi, tout est clair. Et puis moi il m'impressionne : posez lui un question sur n'importe quoi, demandez lui la date de n'importe quoi… Il vous répondra!

 

  •  Ce dont je suis le plus fière...
Je n'ai pas de fierté particulière par rapport à ces années lycées, je suis simplement heureuse d'avoir rencontré des personnes extraordinaires qui sont aujourd'hui mes meilleurs amis. Et puis, je ne vais pas mentir, je suis également fière de moi et des résultats que j'ai obtenu.