Après un bac S...

Publié le vendredi 6 juillet 2012 15:23 Écrit par MOUROT-Thierry

FOLLEREAU183x139

Les poursuites d'étude des élèves de terminale S du lycée Raoul Follereau...

 

Promotion 2011

Marianne LABALLERY Joffrey REYNAUD

Promotion 2010

Claire FARGEAS

Promotion 2009

Forian FALLET

Promotion 2008

Clémence HERBEMONT Emmanuelle REAUX Lucie LABEYE Marie - Cécile HUGUET
Angélique DUBOIS

 

Marianne LABALLERY - Promotion 2011

"J'ai fait une première année universitaire un peu perdue.

J'ai d'abord commencé par un premier semestre en médecine à Clermont-Ferrand puis je me suis ré-orientée vers une licence d'Economie et de Gestion.

Même si l'on est prévenu à l'avance pour la difficulté de médecine, il faut vraiment y être pour le ressentir, personnellement, outre le travail monstre, les matières ne m'intéressaient pas.

L'éco-gestion était déjà beaucoup plus abordable au niveau du travail et des matières mais je ne pouvais avoir aucune équivalence.

Je me suis donc inscrite en LEA pour l'année 2012-2013 où j'ai été acceptée.

Je voudrais poursuivre sur un master de commerce internationnal mais je verrais bien par la suite.

Je suis donc actuellement étudiante (pour encore un moment je pense et j'espère!).".

Mes conseils...

"Il faut profiter du lycée !!!

Même si l'on a l'impression d'être submergée de travail, ce n'est rien à coté de ce qui nous attend après.

La fac, c'est bien, mais il faut s'investir beaucoup plus, et trouver une autonomie qui n'est pas évidente pour tous.

Il faut aussi, évidemment, éviter de redoubler car une année, c'est assez précieux quand même !

Personnellement, j'ai choisi de faire un bac S car "cela ouvre toutes les portes" mais, chacun choisi les portes qu'il veut ouvrir donc il faut choisir un bac où vous êtes sûr de trouver la voie dans laquelle vous voudriez vous épanouir plus tard.

J'ai eu mon bac grâce aux matières littéraires donc en S, ne les négligez pas !!! ".

RETOUR

 

Joffrey REYNAUD - Promotion 2011

"Je suis actuellement étudiant à la faculté de médecine de Clermont-Ferrand.

Je viens de terminer la PACES qui donne lieu à un concours très sélectif en fonction de ce que l'on veut faire l'année d'après (médecine, dentaire, sage-femme, pharmacie) et je compte continuer dans la branche de la médecine (si le résultat du concours est positif) pour éventuellement devenir neurologue.".

Mes conseils...

"Le lycée s'est bien passé, au final il suffit de travailler régulièrement pour avoir de bons résultats.

Cependant, avec le recul que j'ai aujourd'hui, je peux affirmer qu'il est vraiment important de bien travailler car les études postbac correspondent à un niveau bien supérieur à celui du lycée et à ce qu'on pourrait penser (enfin cela dépend de la branche dans laquelle on choisi de se lancer, mais pour le coup je me base sur la PACES).".

 RETOUR

Claire FARGEAS - Promotion 2010

"Après mon bac obtenu en 2010, je me suis lancée vers des études sportives.

Je n'étais pas intéressée par professeur de sport ou entraîneur... que l'on trouve en licence STAPS.

Par plusieurs recherches je suis tombée sur un DEUST d'Animation et Gestion des Activités Physiques et Sportives, Culturelles.

Ce diplôme en 2 ans donne l'équivalent du BAFD. Certes il ne faut pas s'arrêter là et partir plus loin dans les études... une licence pro, rejoindre une licence 3 ou il y a des concours à passer...

Je pense obtenir mon DEUST en juin et partir sur une licence pro en milieu aquatiques, je tenterais aussi de passer le concours d'ETAPS (Educateur Territorial des APS).

Dans mon parcours, j'ai passé des diplômes me permettant d'enseigner, ainsi que d'autres sports intéressants à encadrer...

De plus avec cette formation, je trouve facilement du travail lors des vacances.".

Mes conseils...

"Mes trois années au Lycée Raoul Follereau ne sont que de bons souvenirs, on est encadré avec des professeurs toujours disponibles.

N'hésitez pas à leur demander conseils et aides pour les études supérieures mais aussi pour votre travail au lycée.

Le plus important quand l'on rentre au lycée c'est de travailler dès la seconde pour pouvoir s'orienter où l'on aimerait.

Trouver votre méthode de travail qui vous convient et qui réussit...

Les professeurs pourront vous conseiller, écoutez-les plutôt de dire que cette méthode vous convient pas !

Il faut mixer toutes les solutions !!!!

Ne penser pas à vous mettre à travailler SEULEMENT en Terminale et fin d'année car il y a le BAC et l'obtention des études supérieures par le bulletin, ils regardent dès la première.

C'est même la le plus important avec l'obtention du bac...

Pour ceux qui savent déjà ce qu'ils veulent faire, essayer pendant les vacances scolaires de faire des stages pour découvrir le milieu actif et savoir si cela vous convient bien.

Ceux qui auraient quelques idées renseignez vous auprès des professeurs, des salons et des portes ouvertes... Faites des recherches !

Après les autres ne vous inquiétez pas le lycée est l'endroit parfait pour déterminer ce que l'on veut faire avec les différentes matières que l'on découvre, celles qui nous intéressent ...

N'ayez pas peur d'aller vers vos rêves, suivez votre première décision et la réorientation n'est pas un blâme nous avons tout le temps de faire des études avec notre retraite qui s'éloigne de plus en plus...

Trouver les études qui amèneront au travail qui vous donnera le sourire jusqu'à la fin !".

 

 RETOUR

 

Florian FALLET - Promotion 2009

"Je suis actuellement en 3ème année à l’École nationale supérieur d'architecture de Strasbourg.

Malgré des débuts difficiles en première année, éloignement de Nevers et de mes anciens amis au Lycée, cela m'a apporté une meilleure expérience, que si j'étais allé à Clermont-Ferrand, la vie n'aurait pas beaucoup changé. Des études pas vraiment à l'idée de mes attentes, m'ont fait passé un premier semestre assez difficile.

Cependant aujourd'hui je pense que cela m'a permis d'aller encore plus de l'avant et d'envisager encore plus de m'éloigner, de voir autre chose (étrange ? peut-être effectuer une partie de mes études en Allemagne) pour après pourquoi pas revenir plus proche de mon "ancienne vie" en Nièvre et de pouvoir dire que j'ai vu et vécu autre part que ce soit à Nevers ou à Clermont-Ferrand.

L'architecture reste un domaine assez vaste qui a beaucoup de visions différentes, je pense continuer dans cette voie sans savoir encore laquelle...".

Mes conseils...

"Renseignez-vous plus sur les poursuites d'études et la façon dont vos études se font...

Le bac n'a plus la même valeur dans l'enseignement supérieur, que vous soyez en L, S ou que sais-je... votre niveau sera le même dans certaine filière.

Je parle plus exactement pour l'Architecture et Design. Ce n'est pas avec cette étiquette que vous allez savoir si ce métier est fait pour vous.".

 RETOUR

 

 

Clémence HERBEMONT - Promotion 2008

"Je suis actuellement étudiante. Après l'obtention de mon bac scientifique, je suis allée à Clermont-Ferrand pour faire une première année de Pharmacie à la faculté d'Auvergne.

Ayant échoué au concours, je me suis réorientée grâce à une équivalence à la fin de la première année de pharmacie qui m'a permis d'entrer directement en deuxième année de licence de biologie parcours pharmacologie.

Je suis actuellement en troisième année de cette licence, et je me dirige vers un master professionnel, science du médicament. Mon but étant de travailler dans les essais cliniques en tant qu'assistant de recherche clinique (ARC) au sein d'un centre hospitalier pour tester de nouveaux médicaments."

Mes conseils...

"Pour ma part, j'ai constaté le manque de renseignements sur les études post-bac S. Je voulais rechercher de nouveaux médicaments mais je ne connaissais pas la licence que j'étudie actellement.

Je pense que c'est un peu de ma faute, je n'ai pas fait assez de recherches, je n'ai pas assez demandé autour de moi.

C'est pourquoi aujourd'hui, je vous conseille de ne pas hésiter à vous renseigner sur ce que les autres ont fait, demander aux personnes que vous connaissez quel est leur parcours, fouiner un peu partout en quelque sorte, cela pourrait vous donner des idées auxquelles vous n'auriez jamais pensé !!".

 RETOUR

 

 

Emmanuelle REAUX - Promotion 2008

"Après avoir obtenu mon bac S, je suis allée à Clermont-Ferrand pour y faire une classe préparatoire un peu spéciale : une Classe Préparatoire Intégrée (CPI) à l'ENSCCF (Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Clermont-Ferrand).

Après cette prépa, j'ai pu intégrer sans concours (c'est une des particularités de la CPI) l'ENSCCF et je suis aujourd'hui en 2ème année.

Si tout se passe bien, j'aurai l'an prochain mon diplôme d'Ingénieur Chimiste, et je souhaite alors travailler en Recherche et Développement dans le domaine de la santé-nutrition."

Mes conseils...

"Il n'y a rien d'affolant à ne pas encore savoir exactement ce que l'on veut faire après le bac.

Il faut savoir que beaucoup de passerelles existent entre les différents parcours (ce qu'on ne réalise pas toujours quand on est encore au lycée), et que les réorientations sont très fréquentes.

Tout ça pour dire de ne pas vous inquiéter si vous n'avez pas encore trouver votre voie en terminale...

Enfin, allez chercher un maximum d'infos !

Allez sur les sites internet des universités, des écoles, rendez vous à des forums d'orientation, demandez des conseils à vos profs, contactez des anciens élèves si vous le souhaitez, et surtout allez aux portes ouvertes des établissements (je pense que c'est là qu'on obtient le plus de renseignements...).

Pour finir, pour celles et ceux qui sont sûrs de vouloir faire de la chimie et qui seraient intéressés pour intégrer une Ecole de Chimie, je recommande à 100% la prépa intégrée !!".

 RETOUR

 

Lucie LABEYE - Promotion 2008

"De 2008 à 2011 j'ai effectué ma licence STE ( Sciences de la Terre et de l'Environnement ) à Saint-Étienne.

Puis cette année 2011-2012 je suis montée à Orléans afin d'effectuer un master 1.

Je souhaite m'orienter dans les ressources minérales, plus précisément dans la prospection minière."

Mes conseils...

"Le lycée est une étape essentielle, on se rend compte de l'attirance que l'on a vers certaines matières et à l'inverse celles que l'on n'apprécie pas.

Il faut exploiter cette multitude de matières mises à notre disposition afin d'envisager des études supérieures dans un domaine où l'on se sent à l'aise.

Le point positif est que justement ayant des matières couvrant un très grand panel allant de l'histoire-géographie aux mathématiques en passant par la philosophie; on rejettera forcément certaines matières qui ne nous plairont pas.

Les enseignants nous disent sans cesse que les notes comptent pour les études post-bac et cela est entièrement vrai !!

Je ne m'en rendais pas compte, mais plus j'avance dans les études et plus la sélection se fait selon les bulletins mais aussi la motivation.

Ne pas pouvoir étudier dans un domaine ou dans une université qui nous plait faute de mauvaises notes au lycée ou en licence est vraiment dommage...".

 RETOUR

 

 

Marie - Cécile HUGUET - Promotion 2008

"Alors, voici mon parcours :

2008-2009 : PCEM1 à Dijon ;

2009-2010 : BTS Comptabilité et Gestion des Organisations à Chalon sur Saône au lycée Mathias ;

2010-2011 : BTS Comptabilité et Gestion des Organisations au lycée Mathias ;

Juillet 2011: Obtention du BTS ;

2011-2012 : Licence professionnelle Comptabilité Finances à Vichy au Pôle Lardy ;

Je souhaite devenir chef comptable.".

Mes conseils...

"Effectuer des fiches de révisions m'a beaucoup aidé pour préparer mon Bac, et ne pas les faire au dernier moment, mais tout au long de l'année !!".

  RETOUR

 

 

Angélique DUBOIS - Promotion 2008

"Après avoir obtenu mon bac S option SVT en 2008, j'ai intégré l'EGC Nevers (école de gestion et de commerce).

En 2011, j'obtiens mon double diplôme : Titre de niveau II BAC+3 Responsable en marketing, gestion et commercialisation et Bachelor in Business and Management, grâce à la validation de mon TOEIC à 930 (très beau score, merci M.Citron, professeur d'anglais que j'ai eu au lycée).

A l'automne 2011, j'ai intégré le CS2I de Nevers, école d'ingénierie informatique. J'étudie actuellement en alternance, et je travaille donc à Nevers, chez Davi Interactive (créateur d'agents virtuels).

En 2013, j'obtiendrai un bac+4 Concepteur de Systèmes d'Information, et l'année suivante, toujours dans la même école à Nevers, un bac+5 Master Européen en Informatique (niveau I)".

Mes conseils...

"Le meilleur conseil que je puisse leur donner c'est de se demander, dès maintenant, ce qu'ils aiment dans la vie, en général. Pour pouvoir mieux s'orienter.

Travailler tous les domaines, et choisir la filière qu'ils aiment.

Et ne jamais se fermer de portes, tout est possible après le bac !

Les études post-bac sont vraiment très différentes.".

 RETOUR