Théâtre

Publié le vendredi 1 février 2019 23:39 Écrit par Article du JDC du 31 janvier 2019 - Elisa Zejm

“Les théâtrales”, un projet culturel porté par quatre étudiants de Nevers dans le cadre du festival Jeunes Pousses

2019 01 31 JDC DROITS RESERVES festival jeunes pousses 4191555
Des étudiants de Raoul-Follereau animent le projet Les Théâtrales, dans le cadre du festival Jeunes Pousses. © Pierre DESTRADE

Des étudiants en BTS Support à l'Action Managériale au lycée Raoul Follereau, à Nevers, organisent un événement culturel dans le cadre du festival Jeunes Pousses.
Dans le cadre de leur formation, quatre étudiants en BTS support à l'action managériale au lycée Raoul-Follereau de Nevers, ont assuré l'organisation administrative du projet de théâtre « Les théâtrales », qui aura lieu lors du festival Jeunes Pousses, à la maison de la culture de Nevers agglomération.

C'est sous le regard admiratif de la professeur de théâtre de leur lycée, Sophie Quenault, que Julien Elloy, Faustine Piat, Gwendoline Corral Molina et Angélique Guinot ont organisé cette rencontre artistique entre les élèves de la section théâtre des lycées Raoul-Follereau de Nevers et Romain-Rolland de Clamecy, et la compagnie Ring Théâtre.

 

 

Des talents en herbe à découvrir, début février, au festival Jeunes Pousses à la MCNA à Nevers

Jeudi 7 et vendredi 8 février, les élèves de première et de terminale participeront à des ateliers de théâtre autour de la pièce Edouard II, de Marlowe, en présence du metteur en scène et des comédiens de la compagnie. Ils assisteront également à la représentation de la pièce jeudi soir, à la MCNA.

Un projet professionnalisant
Pour les étudiants organisateurs, ce projet est un véritable atelier de professionnalisation. Après avoir rencontré le proviseur et l'intendance de leur établissement, ils ont pris contact avec la maison de la culture de l'agglomération de Nevers et ont mis en relation les Raoul Follereau à Nevers et Romain-Rolland à Clamecy. Ils se sont ensuite chargés de la communication de l'événement et de l'organisation de l'accueil des élèves clamecycois. Ils pourraient présenter cette action lors de leur examen, l'année prochaine.

Elisa Zejm