mlds

LA LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE

Le Groupe de Prévention du Décrochage Scolaire : instance multi-catégorielle interne à l’établissement qui coordonne le repérage des élèves en situation de décrochage, le suivi de l’absentéisme et la mise en place des actions de prévention. Il est inscrit dans l’action du Réseau FOQUALE.

Le Réseau FOQUALE (FORMATION QUALIFICATION EMPLOI) fédère les établissements et dispositifs de l’Education Nationale permettant de proposer des solutions au jeune en risque ou en situation de décrochage scolaire.

Le dispositif MLDS (Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire), membre du Réseau FOQUALE, participe à l’animation du réseau et joue un rôle de conseil, d’expertise et d’ingéniérie de formation, à l’échelle du bassin d’éducation.

 

LES PRINCIPALES INTENTIONS PEDAGOGIQUES DU DISPOSITIF MLDS :

permettre à l’élève de s’épanouir dans une formation qualifiante diplômante, en fonction de ses souhaits, besoins et capacités.

Faire acquérir des connaissances et des compétences indispensables à la construction de la vie d’adulte en développant la confiance en soi , le sens de la responsabilité et l’esprit critique.

Coordinatrice MLDS : Véronique PROVOT

Fonctions :

-          Ingéniérie de formation

-          Coordination pédagogique

-          Enseignement  (enseignement du FLS et préparation au DELF (Diplôme d’études en Langue Française). 

 

PREVENTION DU DECROCHAGE 

 

-          ACTION DE MAINTIEN EN SCOLARITE ( élèves d’établissements du bassin d’éducation ) :

 

Origine du public visé : élèves de l’enseignement secondaire ou étudiants non titulaires du BAC repérés en voie de décrochage et en risque de sortie du système de formation initiale, sans diplôme.

L'action propose, en fonction des besoins du jeune, en collaboration avec les équipes pédagogiques :

-          aide méthodologique à l'apprentissage et au travail personnel

-          soutien dans des matières d'enseignement général

-          accompagnement à l'élaboration du projet de réorientation, en coopération avec la PsyEN ( expériences en entreprise, stages en classe )

-          tutorats

-          module Français Langue de Scolarisation auprès d’élèves étrangers et préparation au DELF

-          participation à la mise en place et au suivi d’élèves en Parcours Aménagé de Formation Initiale : parcours individualisé d’accompagnement, formalisé par un contrat d’objectifs avec le jeune et sa famille. Il s’agit de donner la possibilité à un élève de sortir de l’univers scolaire et/ou de l’établissement tout en conservant son statut et les droits qui y sont liés. Le contrat est validé par le C.A. de l’établissement et le DASEN

-          - dans le cadre du droit au maintien en scolarité, contribution à l’organisation et coordination d’un parcours de formation aménagé pour les élèves de Terminale redoublants.

 

RACCROCHAGE SCOLAIRE  (Actions implantées au lycée Jules Renard)

 

1 ACTION DE REMOBILISATION

 

Origine du public visé :

- jeunes de 16 à 25 ans sortis du système de formation initiale sans avoir atteint le niveau de qualification minimum.

 

Objectif général :

il s’agit de permettre à chaque élève d’élaborer et de finaliser un nouveau projet de formation qualifiante en fonction de ses centres d’intérêt, de ses capacités et des pré-requis nécessaires à l’entrée dans le cursus de formation qu’il aura choisi (en LEGT, LP, par apprentissage ou en formation pour adulte).

Organisation

-          des modules fondamentaux qui visent la maîtrise du socle commun de compétences en fin de scolarité obligatoire ou une remise à niveau en enseignement général de niveau lycée.

-          une aide à la construction d’un projet professionnel et d’études, par le biais de stages ou d’une mission de service civique.

-          des modules de formation spécifiques favorisant l’ouverture culturelle et artistique, la connaissance des milieux socio-professionnels ou l’éducation à la santé.

Durée de l’action : de quelques mois à l’année scolaire. Les entrées et sorties sont permanentes, la durée et le contenu pédagogique de la formation répondent aux besoins mis à jour lors d’un positionnement.

 

2   ACTION DE REPREPARATION A L’EXAMEN 

 

Public : jeunes ayant échoué au Baccalauréat GT, volontaires pour repréparer une partie de leur examen en tant que candidats libres, suffisamment autonomes pour réussir dans un parcours par alternance, avec l’aide d’un encadrement.

Organisation et mise en œuvre :

 

-          entretien et bilan des acquis prenant en compte les résultats à l’examen

-          élaboration d’un plan de formation individualisé

-          construction d’un projet post-BAC, en relation avec la PsyEN ( visites de forum des métiers, d’université, stages en formation d’enseignement supérieur, préparation à des entretiens etc… ).

 

Durée : de quelques mois à l’année scolaire.

 

Modalités de validation : BAC GT

 

 3   ACTION DE POSITIONNEMENT dans le cadre du droit au retour en formation en cours d’année

 

Origine scolaire du public visé :

- jeunes de 16 à 25 ans sortis du système scolaire sans avoir atteint le niveau de qualification minimum, souhaitant réintégrer une formation initiale, en fonction des places disponibles.

Organisation : analyse des besoins, évaluation diagnostique des compétences, finalisation du projet, en coopération avec lle CIO.

Durée de l’action : quelques journées

 

PROJET PEDAGOGIQUE 2018 2020

 

 ACTION DANS LE CADRE DU PLAN ACADEMIQUE DE PERSEVERANCE SCOLAIRE ET DE PREVENTION DU DECROCHAGE (subventionnée par le FSE) : formation à l’art oratoire et concours d’éloquence mis en place par la Coordinatrice MLDS, Véronique PROVOT,  en coopération avec Clément DENUIT, Professeur de philosophie et membre de l’équipe pédagogique du dispositif.

 

  Description du projet :

Etablissement :

Lycée Jules Renard NEVERS

·         Chef d’établissement porteur du projet

Monsieur Patrick MILLERAT

·         Référente pédagogique

Véronique PROVOT

 

Publics ciblés et caractéristiques des participants

Lycéens de la classe de 2nde à Terminale, des voies GT et Professionnelle (élèves plutôt réservés et intimidés par la prise de parole en public). L’action s’adresse aux élèves des lycées Jules Renard, Raoul Follereau et Jean Rostand.

Durée action

 16h de formation

De janvier à mai

Les mercredis après-midi

Présentation du projet.

Principaux objectifs

 s’exercer à l’art oratoire et au débat citoyen, moyens essentiels d’interaction dans la société (lever les inhibitions en situation de prise de parole, structurer un discours, convaincre en tenant compte des composantes verbales et non verbales, libérer sa créativité par le choix d’un mode d’élocution).

Détail des actions du projet

Formation individuelle et collective à l’éloquence par des intervenants spécialistes de l’art oratoire, afin de :

-          favoriser l’attitude citoyenne des élèves par l’acquisition de valeurs humanistes (dans le choix du sujet à traiter

 et dans l’attitude face à des interlocuteurs).

-          Développer des compétences psychosociales qui facilitent la communication et l’épanouissement dans la vie personnelle et professionnelle. (confiance en soi, estime de soi, empathie, gestion et expression des émotions, exercice d’une pensée critique et créatrice, faculté de persuasion).

La participation à l’action est valorisée par une attestation de participation.

Evaluation action

Indicateurs

Indicateurs quantitatifs par rapport au nombre d’élèves inscrits :

-nombre de jeunes participant à l’intégralité de la formation

-nombre se présentant au concours.

Indicateurs qualitatifs :

-degré d’implication des élèves.

-Capacité à s’exprimer de façon claire et pertinente, en ayant vaincu l’appréhension.

-Capacité à relever un défi et à réaliser une performance face à un public large.

Indicateurs de résultats :

-qualité des prestations.

-Ecart entre la prestation finale et les résultats attendus.

-Impact de l’expérience sur la personnalité du jeune et sur sa scolarité(enquête).

 

En 2018 2019, 19 élèves de la 2nde à la Terminale ont suivi la formation (4 du lycée Jules Renard et 15 du lycée Raoul Follereau). 15 ont participé aux séances avec assiduité, 8 se sont présentés au concours qui s’est déroulé le 21 mai, en salle de conférence au lycée Raoul Follereau. 3 prix ont été décernés. Le 1er prix donne accès au Concours National de Prise  de Parole en Public dédié aux lycéens, organisé par Eloquentia HEC. L’élève bénéficie d’une semaine de formation préparatoire au concours sur le Campus d’HEC PARIS (reportage à paraître sur le site du lycée).


Liens externes:

Ecole Supérieure de l’Education Nationale (ESEN) :

-          le Groupe de Prévention du Décrochage Scolaire, texte du 10 10 2017 

-          la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire, texte du 24 04 2018

Droit au retour en formation initiale pour les 16-25 ans

Lycée : Conservation des notes et redoublement dans l'établissement d'origine à compter de la session des examens 2016 

Circulaire ministérielle - Enseignement Primaire et Secondaire - Réseaux formation qualification emploi 2013-2014

 

Enseignement  (enseignement du FLS et préparation au DELF (Diplôme d’études en Langue Française). 

DISPOSITIF MLDS DU LYCEE JULES RENARD

Mise en œuvre du plan académique de persévérance scolaire et de prévention du décrochage (s’inscrivant dans le cadre de la priorité européenne de lutte contre le décrochage scolaire) :

FORMATION A L’ART ORATOIRE ET CONCOURS D’ELOQUENCE

2019 05 21 14h11mn54s SM G930F

S’adressant plus particulièrement aux lycéens introvertis ou réticents à la prise de parole en public, ce projet concerne tous ceux qui souhaitent acquérir la confiance en soi nécessaire à l’affirmation et à l’épanouissement personnel au sein de la collectivité, dans le respect d’autrui. Les actions de prévention du décrochage scolaire concernent tous les élèves, leur objectif étant de stimuler la motivation pour l’apprentissage, en développant les compétences psycho-sociales indispensables au bien-être.

Lire la suite...

Le système scolaire ici et ailleurs

Pour la 1ère fois cette année, deux jeunes filles en service civique ont été accueillies à la MLDS afin de s’investir, en collaboration avec la Coordinatrice, dans les actions de lutte contre le décrochage scolaire.

En s’inspirant de leur propre parcours de vie, elles ont su transmettre aux élèves des valeurs humanistes, le sens de la persévérance et de la responsabilité, afin d’envisager l’avenir de façon  constructive.

A travers un projet d’ouverture culturelle et d’éducation aux médias élaboré avec les jeunes, elles ont contribué à stimuler leur curiosité, leur esprit critique et leur capacité à communiquer ( émission BAC FM : le système scolaire ici et ailleurs ).

2017 07 07 photo emiss BAC FM

 

Mission de lutte contre le décrochage scolaire

Des portraits pour faire avancer la mixité professionnelle

 

  Depuis la rentrée de septembre dernier, FETE travaille en partenariat avec le lycée Jules Renard et plus particulièrement avec les élèves inscrits sur la plateforme de lutte contre le décrochage scolaire. Leurs professeur(e)s – français, histoire-géographie, anglais et informatique – ont participé à ce partenariat en inscrivant la thématique égalité-mixité professionnelles dans leurs cours respectifs.  En français, les élèves ont produit des slogans ; en anglais, ils ont traduit des publicités sexistes. En histoire-géographie, ils ont brossé le portrait de femmes françaises qui ont marqué l’histoire dans des domaines divers tels que les arts, la politique, l’aviation, la littérature ou encore les mathématiques. Avec leur professeur d’informatique, ils ont mis en page photos et slogans pour produire des affiches.
Ces productions ont été affichées dans l’établissement pendant la Semaine de la Mixité des Formations et des Métiers.
agent entretien rivières 213x300   

Lire la suite

Favoriser la mixité des formations et des emplois

«  favoriser la mixité des formations et des emplois » (dans le cadre de la Semaine de la Mixité des Emplois, en coopération avec l’Association Femmes Egalité Emploi).

 

Des élèves interrogeaient des professionnels exerçant un métier traditionnellement réservé au sexe opposé. Les objectifs étaient de sensibiliser aux stéréotypes filles/garçons et de présenter des situations professionnelles non stéréotypées à d’autres jeunes afin de les ouvrir à la diversité.

La MLDS au coeur d'argile

Créations, félicitations et encouragements

De nouveau cette année, les œuvres en argile réalisées par les élèves de la MLDS (Mission de lutte contre le décrochage scolaire) ont saisi par leur expressivité et leur qualité plastique les visiteurs de l’exposition.

Divers sujets ont inspiré ces artistes, comme le monde animal et végétal, l’Antiquité avec les masques de comédie et de tragédie grecs, les portraits de divinités et la pièce maîtresse, le pharaon AKHENATON, impressionnant par son volume et sa beauté mystérieuse.

Afin de découvrir les créations artistiques de la civilisation égyptienne antique, patrimoine de l’humanité,  une visite du département des Antiquités égyptiennes au Musée du Louvre a également été organisée.

Soulignons le rôle essentiel de Pierre KROWICKI dans cette activité, qui s’efforce, avec beaucoup de bienveillance, d’aider les élèves à développer le goût et la sensibilité artistique, la créativité source d’épanouissement.
Thumbnail image

Lire la suite...

MGI - promesses d'avenir et masques d'argile

La mission générale d’insertion du lycée Jules Renard accueille des jeunes en rupture, scolaire, familiale ou linguistique. Pour les accompagner dans leur démarche d’insertion professionnelle, un projet culturel associe atelier de pratique artistique et module d’histoire des arts. Cette année, un travail sur le thème du masque et du carnaval a réuni ces futurs adultes en quête de leur « personne » et de leur place dans la société.

Installation de ruches au lycée

Les élèves de la MGI s'impliquent dans le Projet Rucher du lycée Jules Renard.

Consulter l'article

 

Les professionnels témoignent

Emissions à BAC FM :

2011 : « Les professionnels témoignent » : interviews de professionnels réalisés par un élève.

 

Il s’agissait de se former à la prise de parole par le biais de la radio, de façon structurée, en tenant compte d’un interlocuteur et des auditeurs. Cette action permettait de faire découvrir les expériences de professionnels du territoire, en développant des capacités de communication et la confiance en soi.