mlds

LA LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE

Le Groupe de Prévention du Décrochage Scolaire : il mobilise l'ensemble de la communauté éducative et pédagogique de l’établissement afin de repérer les élèves en risque de décrochage.

Au lycée Jules Renard, les membres permanents du GPDS se réunissent chaque semaine afin d’organiser le suivi de ces élèves en fonction de la nature de leurs difficultés.

Constitués en Réseau Formation Qualification Emploi au niveau d’un département, les dispositifs Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire de l’Education Nationale permettent de prévenir le décrochage scolaire et d’offrir des secondes chances aux décrocheurs.

 

LA MLDS AU LYCEE JULES RENARD


Coordonnatrice : Véronique PROVOT

Fonctions :

-          Ingéniérie de formation, conseil

-          Coordination d’équipes

-          Action pédagogique ( accompagnement des élèves, enseignement )

ACTION DE PREVENTION DU DECROCHAGE  ( action de maintien en scolarité )

Origine du public visé : élèves ou étudiants ( non titulaires du BAC ) scolarisés dans les établissements du bassin d'éducation, repérés en voie de décrochage et en risque de sortie prématurée du système de formation initiale, sans diplôme.

L'action propose, en fonction des besoins du jeune, en collaboration avec les enseignants :

      -    une aide méthodologique à l'apprentissage et au travail personnel

      -    des compléments à la formation initiale dans des matières d'enseignement général

      -    un accompagnement à l'élaboration du projet de réorientation, en collaboration avec la COP ( immersion en entreprise, stages en classe )

      -    un atelier linguistique en Français Langue de Scolarisation auprès d’élèves étrangers ( la Coordinatrice MLDS anime les séances et prépare les jeunes au Diplôme d’Etudes en Langue Française ).

 

Pendant l’année 2015-2016, 29 élèves ont été suivis ( sur 4 élèves suivis dans le cadre d’une réorientation, 3 ont obtenu la classe demandée, 1 a été recruté en apprentissage ).

ACTION DE REMOBILISATION ( raccrochage scolaire ) :

Origine scolaire du public visé :

- jeunes de plus de 16 ans sortis du système de formation initiale sans avoir atteint le niveau de qualification minimum

- jeunes décrocheurs, volontaires en Mission de Service Civique, dans le cadre du partenariat Education Nationale et Agence Nationale du Service Civique.

Objectif général :

Il s’agit de permettre à chaque élève d’élaborer et de finaliser un nouveau projet de formation qualifiante, en faisant le point sur ses acquis, ses centres d’intérêt et ses capacités, en complétant les pré-requis nécessaires à l’entrée dans un cursus de formation, en :

-        lycée d’enseignement général et technologique ou professionnel

-        contrat d’apprentissage ou de professionnalisation

-        formation pour adultes.

Organisation, en fonction des besoins et objectifs de l’élève :

-       des modules fondamentaux qui visent la maîtrise du socle commun de compétences en fin de scolarité obligatoire

-       des modules de formation spécifiques favorisant l’ouverture culturelle et artistique oupermettant l’acquisition de techniques de recherche d’emploi, une meilleure prise en charge de la santé etc…

-       une remise à niveau en enseignement général de niveau lycée

-       une aide individualisée à la construction d’un projet professionnel et d’études ( découverte de parcours de formation et de métiers, éducation à l'orientation ).

Modalités de validations envisagées :    B2I   PSC1  

 

Durée de l’action :

De quelques mois à l’année scolaire.

Les entrées et sorties sont permanentes, la durée et le contenu pédagogique de la formation répondent aux besoins mis à jour lors d’un positionnement.

En 2015-2016, 8 élèves ont été accueillis.

 

ACTION DE REPREPARATION A L’EXAMEN  ( raccrochage scolaire )

 

Public : jeunes ayant échoué au Baccalauréat GT, volontaires pour repréparer une partie de leur examen en tant que candidats libres, suffisamment autonomes pour réussir dans un parcours par alternance, avec l’aide d’un encadrement.

Organisation et mise en œuvre :

-       entretien et bilan des acquis prenant en compte les résultats à l’examen

-       élaboration d’un plan de formation individualisé

-       construction d’un projet post-BAC, en relation avec la COP ( visites de forum des métiers, d’université, stages en formation d’enseignement supérieur, préparation à des entretiens etc… ).

 

Durée : de quelques mois à l’année scolaire.

Modalités de validation :  BAC GT

En  2015-2016 :  2 candidats. Les 2 élèves ont obtenu leur examen dont un avec mention AB.

La formation dans les différentes actions  est assurée par une équipe pédagogique constituée d’enseignants et d’intervenants extérieurs. Afin d’assurer un suivi individualisé des parcours des élèves, en général très diversifiés, la Coordinatrice MLDS s’entoure de différents partenaires dans les domaines de l’orientation, de l’insertion, de la santé, de la culture, du secteur socio-éducatif.

 

AUTRES TYPES D’ACTIONS :

 

-          ACTION DE LUTTE POUR L'EGALITE DES CHANCES :

TUTORAT ETUDIANT DANS LE CADRE DU DISPOSITIF CORDEES DE LA REUSSITE

Objectif : afin d’établir plus de justice sociale dans l’accès aux formations d’excellence, encourager les élèves méritants à oser un projet personnel ambitieux en les aidant à construire leur future insertion professionnelle.

  Organisation :

-       Constitution de binômes tuteur-tutoré

-       Formation des tuteurs

-       Encadrement et suivi des activités des binômes.

 

Enjeu du tutorat : Il s’agit, pour le tuteur, d’aider un élève à développer des compétences, des savoirs et des savoirs-être afin de favoriser la réussite, par :

-       La découverte de parcours de formation

-       La connaissance de métiers

-       L’enrichissement de la culture générale

-          L’aide méthodologique au travail personnel.

 

Durée de l’action : formation des tuteurs par la Coordinatrice MLDS : 1 séance d’1 heure

et suivi des binômes : regroupement des tuteurs et de l’élève tutoré : 1 séance d’1 heure mensuelle.

 

Evaluation de l’action en 2015-2016 : 2 binômes du lycée Raoul Follereau ont entamé un parcours commun, à poursuivre.

 

-          ORIENTATION – SCOLARISATION – INSERTION DES JEUNES NOUVELLEMENT ARRIVES EN FRANCE

 a) Action de positionnement et d’orientation

 En fonction du niveau scolaire évalué en français, maths, anglais, proposer d'intégrer le système scolaire ou adresser aux partenaires de l'insertion socio-professionnelle.

Public : jeunes de plus de 16 ans, en France depuis moins d’un an.

Organisation :  

         - entretien de 1er accueil réalisé par le CIO

- évaluations à raison de 2 ou 3 séances de 2 heures, mises en place à la MLDS

En 2015-2016, 29 jeunes ont bénéficié de l’action.

 b)Action de scolarisation

Public : jeunes allophones de plus de 16 ans, reçus en fin de 2è trimestre 2016, affectés à l’Unité Pédagogique pour Elèves Allophones Arrivants du Lycée Pierre Bérégovoy, à la rentrée 2016.

 

Objectif :

module  Français Langue de Scolarisation, animé par la Coordinatrice MLDS, de mars à juin 2016 :

apprendre à utiliser les documents simples à usage scolaire, nommer des fournitures et équipements, exprimer un besoin ou s’informer auprès du bon interlocuteur de l’établissement, réagir à des consignes simples…

 6 élèves ont été accueillis.

 

 

LA MLDS AU NIVEAU DEPARTEMENTAL


Coordonnateur MLDS de la Nièvre: Benjamin MASI

Placé sous l’autorité du directeur académique des services de l’éducation nationale, représenté par l’IEN-IO (Inspecteur de l'Education Nationale chargé de l'Information et de l'Orientation), le coordonnateur départemental installé dans un EPLE ou CIO, met en œuvre au niveau du département la politique académique de la MLDS (½ ETP) et participe à la coordination des plates-formes de suivi et d’appui aux décrocheurs conformément aux directives du Plan national de lutte contre le décrochage (½ ETP valorisé dans la subvention FEJ).

 Il travaille en étroite relation avec l’ensemble des acteurs de l’éducation nationale (animateurs de bassin, directeurs de CIO, chefs d’établissement, coordonnateurs d’actions MLDS, équipes pédagogiques) ainsi qu’avec les responsables et les partenaires institutionnels des coordinations locales de lutte contre le décrochage désignés par le préfet.

 Le Coordonnateur Départemental de la Nièvre est installé au lycée Jules RENARD, il s’agit de Benjamin MASI

 Les missions du coordonnateur départemental s’articulent autour de 6 axes prioritaires

 La prévention du décrochage

  • Participer aux réunions de bassin.
  • Encourager, sous la responsabilité des chefs d’établissements, les actions de prévention et les cellules de veille visant à éviter les sorties prématurées et le décrochage.
  • Accompagner les équipes et les établissements dans la construction du volet décrochage du projet d’établissement et dans la mise en œuvre de SCONET-SDO.

La mise en oeuvre de la MLDS

  • Impulser les actions de raccrochage et de maintien en scolarité dans une optique de cohérence départementale et participer à leur évaluation.
  • Apporter une aide technique à la conception et à la mise en œuvre des actions de formation de la MLDS auprès des chefs d’établissement d’accueil et des équipes.
  • Répartir et coordonner le suivi des décrocheurs, affectés par le DASEN, dans les différentes actions de maintien en scolarité à temps plein ou à temps partiel.

L’animation de l’équipe de coordonnateurs

  • Informer et réunir régulièrement l’équipe départementale.
  • Recenser les besoins en formation des personnels.

Le suivi statistique

  • Établir la synthèse départementale des entretiens de situation en collaboration avec les CIO ainsi qu’un bilan exhaustif des jeunes quittant le système scolaire.
  • Établir la synthèse départementale du suivi des décrocheurs inscrits sur les actions de formation de la MLDS

Le suivi des décrocheurs dans le cadre des plates-formes de lutte contre le décrochage

  • Participer et contribuer à l'animation des plates-formes de suivi et d'appui aux décrocheurs.
  • Organiser pour l’éducation nationale après une phase de bilan–positionnement, l’accompagnement de chaque jeune décrocheur vers une action de formation (MLDS) ou vers la plate-forme territoriale de suivi et d’appui aux décrocheurs, en partenariat avec les acteurs de l’orientation et de l’insertion (notamment CIO et Missions Locales)
  • Entretenir les relations partenariales et inter-institutionnelles.

 


Liens externes:

Droit au retour en formation initiale pour les 16-25 ans : www.education.gouv.fr

Lycée : conservation des notes et redoublement dans l'établissement d'origine à compter de la session des examens 2016 : www.education.gouv.fr

Circulaire ministérielle - Enseignement Primaire et Secondaire - Réseaux formation qualification emploi 2013-2014

E.S.E.N.

 

Mission de lutte contre le décrochage scolaire

Des portraits pour faire avancer la mixité professionnelle

 

  Depuis la rentrée de septembre dernier, FETE travaille en partenariat avec le lycée Jules Renard et plus particulièrement avec les élèves inscrits sur la plateforme de lutte contre le décrochage scolaire. Leurs professeur(e)s – français, histoire-géographie, anglais et informatique – ont participé à ce partenariat en inscrivant la thématique égalité-mixité professionnelles dans leurs cours respectifs.  En français, les élèves ont produit des slogans ; en anglais, ils ont traduit des publicités sexistes. En histoire-géographie, ils ont brossé le portrait de femmes françaises qui ont marqué l’histoire dans des domaines divers tels que les arts, la politique, l’aviation, la littérature ou encore les mathématiques. Avec leur professeur d’informatique, ils ont mis en page photos et slogans pour produire des affiches.
Ces productions ont été affichées dans l’établissement pendant la Semaine de la Mixité des Formations et des Métiers.
agent entretien rivières 213x300   

Lire la suite

Un micro-lycée pour les décrocheurs

La structure, innovante, fera sa première rentrée en janvier pour accompagner des jeunes au bac

En janvier, le lycée Jules-Renard accueillera dans ses locaux une structure "micro-lycée" pour la session 2014 du baccalauréat. L'objectif : permettre à des jeunes, en décrochage, d'obtenir ce précieux diplôme en juillet.

Lutter contre le décrochage, permettre à des jeunes d'obtenir leur baccalauréat, en candidat libre. Tel est l'objectif du micro-lycée qui vient d'être créé dans la Nièvre. Une structure innovante. Les explications de Benjamin Masi, coordonnateur départemental de la Mission de lutte contre le décrochage (MLDS).

2013-12-04 micro-lycee- 1374135

Le micro-lycée accueille des élèves volontaires, aux itinéraires complexes, sans solution de scolarité à qui il propose des parcours de reprise d’études. Dans la Nièvre, ce micro-lycée sera implanté au lycée Jules-Renard. - BRUGGER Lionel

Lire la suite...

La MLDS au coeur d'argile

Créations, félicitations et encouragements

De nouveau cette année, les œuvres en argile réalisées par les élèves de la MLDS (Mission de lutte contre le décrochage scolaire) ont saisi par leur expressivité et leur qualité plastique les visiteurs de l’exposition.

Divers sujets ont inspiré ces artistes, comme le monde animal et végétal, l’Antiquité avec les masques de comédie et de tragédie grecs, les portraits de divinités et la pièce maîtresse, le pharaon AKHENATON, impressionnant par son volume et sa beauté mystérieuse.

Afin de découvrir les créations artistiques de la civilisation égyptienne antique, patrimoine de l’humanité,  une visite du département des Antiquités égyptiennes au Musée du Louvre a également été organisée.

Soulignons le rôle essentiel de Pierre KROWICKI dans cette activité, qui s’efforce, avec beaucoup de bienveillance, d’aider les élèves à développer le goût et la sensibilité artistique, la créativité source d’épanouissement.
Thumbnail image

Lire la suite...

MGI - promesses d'avenir et masques d'argile

La mission générale d’insertion du lycée Jules Renard accueille des jeunes en rupture, scolaire, familiale ou linguistique. Pour les accompagner dans leur démarche d’insertion professionnelle, un projet culturel associe atelier de pratique artistique et module d’histoire des arts. Cette année, un travail sur le thème du masque et du carnaval a réuni ces futurs adultes en quête de leur « personne » et de leur place dans la société.

Installation de ruches au lycée

Les élèves de la MGI s'impliquent dans le Projet Rucher du lycée Jules Renard.

Consulter l'article