Littérature et Société

Créativité et imagination pour les 1ères L du lycée Jules Renard

Les élèves littéraires présentent leurs coups de cœur devant un jury

Avec « Mon livre préféré, c'est… », concept simple imaginé par Caroline Quettier, professeur de lettres au lycée Jules-Renard, les dix-huit élèves de la classe de première L ont présenté, devant un public et un jury, spécialement constitué pour l'occasion, leur livre préféré.

 

2017 06 27 article du JDC Brigitte Dray Dremeau 3278102
Les élèves ont été félicités pour leur implication et la présentation de leurs livres préférés. © DRAY DREMEAU BRIGITTE

Chaque élève avait quelques minutes pour présenter, sous une forme originale, faisant appel à sa créativité, son imagination, le livre qui l'avait le plus marqué. Libres de choisir le support de leur présentation, beaucoup ont proposé une vidéo, et certains ont présenté leur choix en direct sur scène. Un jury, présidé par Jean-Michel Marchand, auteur nivernais, composé des professeurs des différentes matières du lycée, du CPE, des représentants du Conseil de Vie Lycéenne, de la Maison des Lycéens et de Wilfrid Séjeau, libraire, a après délibération, attribué différents prix, récompensés par des bons d'achats, des livres et un disque. Ce concours, premier du nom dans l'établissement, a été très apprécié des élèves. « Au début, quand la prof nous a parlé du concours, nous n'avions pas très envie d'y participer », racontent-ils, « mais finalement c'était une bonne idée. On a apprécié de pouvoir parler de quelque chose de personnel, que l'on a aimé. D'avoir la liberté de choisir son propre livre et le format de présentation. On a aussi beaucoup appris sur chacun d'entre nous en découvrant ses goûts ».

Palmarès. 1er prix : Manon Liébard pour La vie quand elle était à nous de Marian Yzaguirre ; 2e prix : Camille Depiesse pour Charlotte de David Foenkinos ; 3e prix : Sandra Morillo pour Fahrenheit 451 de Ray Bradbury ; prix du public pour Rayan Adamczak avec 22\11\63 de Stephen King ; un prix spécial a été accordé à Marine Morgat pour Un sac de billes de Joseph Joffo.

Brigitte Dray-Dremeau