Classe Européenne Allemand/SVT

Des lycéens neversois se remémorent l'Allemagne...

Publié le mercredi 3 juin 2015 10:22 Écrit par Article du JDC du 21 mai 2015 - Denis Chaumereuil

Une classe de seconde du lycée Jules Renard, à Nevers rentre d’Allemagne. Les témoignages des élèves prouvent que les séjours à l’étranger vont au-delà de la pratique des langues.

« Les voyages forment la jeunesse » dit le proverbe. Dans ce sens, de l’école primaire au lycée, ils permettent concrètement de découvrir un pays, des modes de vie différents, une langue étrangère.

RENARD2

2015 05 21 JDC voyage scolaire lycee jules renard nevers photo D Chaumereuil 2089710
Découverte des superbes paysages par les élèves d du lycée Jules Renard de Nevers et une pause bien méritée. - Denis Chaumereuil

Une classe de seconde du lycée Jules Renard, à Nevers rentre d’Allemagne. Les témoignages des élèves prouvent que les séjours à l’étranger vont au-delà de la pratique des langues.

« Les voyages forment la jeunesse » dit le proverbe. Dans ce sens, de l’école primaire au lycée, ils permettent concrètement de découvrir un pays, des modes de vie différents, une langue étrangère.

 

Louis, Charlotte, Élise, Hector, Théo et leurs camarades sont en seconde européenne au lycée Jules Renard de Nevers. Ils rentrent de deux voyages. Le premier les a menés à Munich, en Allemagne et à Mittersill en Autriche. Dix jours dont deux passés chez leurs correspondants. Louis et Théo, 16 ans, étaient dans la même famille. Si leur correspondant était plus jeune qu’eux, peu importe. « On s’est senti très vite à l’aise. Personne de la famille ne parlait français mais on a pu se débrouiller avec l’allemand, un peu d’anglais et les mains ». Charlotte, pour sa part est partie avec une petite appréhension : « peur de l’inconnu et de ne pas pouvoir communiquer avec mon correspondant. J’espérais également progresser en allemand même si deux jours dans la famille, c’est peu. Mais nous en avons appris plus sur leur mode de vie. »

Les professeurs sous un autre jour

Il est une chose sur laquelle ces lycéens sont unanimes, c’est qu’ils ont appris beaucoup sur eux-mêmes, la vie en communauté, et qu’ils ont passé du bon temps. « En Autriche, nous étions dans deux chalets, pendant trois jours. On peut regretter que français et allemands ne se soient pas beaucoup mélangés, mais on a appris à vivre en groupe, à nous organiser. Il fallait faire la cuisine et la vaisselle, par exemple. On a également vu nos professeurs sous un jour différent, dans un autre cadre que la classe ».

De leurs séjours, ils gardent de belles découvertes, qu’il s’agisse des paysages, notamment lors de randonnées, mais également la culture et l’histoire de ces pays en visitant des musées. S’y ajoute la pratique d’activités nouvelles, comme le char-à-voile, sur une plage du côté de Dunkerque, fin mai.

Daniel Tissier était professeur d’allemand au lycée Jules Renard de Nevers. Bien que retraité, il est toujours prêt à partager son expérience. « Emmener des élèves en Allemagne, recevoir ses homologues, ce sont des échanges culturels et linguistiques. Mais il est important de marier activités de détente et découvertes. Il est aussi important les élèves soient acteurs de leur voyage ». Des échanges qui se soldent parfois parfois par de belles histoire, comme la formation d’un couple franco-allemand à la ville.

Denis Chaumereuil