Les « Cordées de la réussite » reposent depuis 2008 sur un partenariat établi entre un ou plusieurs établissements d’enseignement supérieur (grandes écoles, universités et leurs I.U.T.), des lycées comportant des classes préparatoires aux grandes écoles (C.P.G.E) et des sections de techniciens supérieurs et des lycées et collèges « sources » relevant prioritairement des territoires de la politique de la ville. Les Cordées proposent des actions diversifiées et structurantes telles que du tutorat, un accompagnement culturel et, si possible, des solutions d’hébergement.

La montée en puissance des Cordées s’est accompagnée d’un renforcement de son caractère interministériel : initialement porté par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et celui en charge de la politique de la ville, le dispositif a bénéficié pour les campagnes 2010 et 2011 de l’implication des ministères chargés de l’éducation nationale, de la défense, de l’agriculture et de la culture afin de couvrir aussi bien les zones rurales que les zones urbaines.

Dans une perspective de plus grande ouverture sociale, les Cordées se sont élargies aux collèges et lycées professionnels, notamment ceux relevant des territoires de la politique de la ville et de l’éducation prioritaire. Le contenu des projets s’est également enrichi aux actions culturelles, entendues dans une acception large (éducation artistique et culturelle, scientifique et technique, sportive, numérique, pratique des langues) et de nouveaux partenariats culturels.

Liens externes:

http://www.cordeesdelareussite.fr

http://www.ac-dijon.fr/L-academie-de-Dijon/Questions-d-education/Cordees-de-la-reussite

FOLLEREAU ET RENARD150x146