123rf-madpixblue-2014-10-19-22724751 s

Vous êtes un(e) ancien(ne) élève du lycée Raoul Follereau

,

Vous souhaitez nous faire part de votre parcours d'étudiant, professionnel après avoir quitté le lycée, alors merci de prendre quelques minutes pour que nous puissions faire partager votre témoignage aux futurs élèves et aux élèves actuels du lycée en remplissant le formulaire de témoignage en cliquant sur le lien suivant :

123rf-2013-02-24-17307586 s-mini

Formulaire de témoignage

 

Pour découvrir les témoignages d'anciens élèves du lycée, sélectionnez à droite la série souhaitée.

Témoignage de Sabine VITOUT || Bac L - 2013

Sabine VITOUT :

Mention Bien

Bac L - Promotion 2013

 

  •  Mon choix de filière...
D'un côté j'ai toujours éprouvé un réel désintérêt pour les matières scientifiques, et d'un autre côté l'apprentissage des langues vivantes me passionnait.
Au moment du choix fatidique, je souhaitais m'orienter dans le tourisme donc la voix littéraire me semblait la plus appropriée pour y accéder car c'était celle qui exploitait au mieux les langues étrangères. 
Finalement, la section L a totalement modifié mes ambitions futures en élargissant mes centres d’intérêts pour la littérature puis pour la philosophie en terminal.
Mon projet pour l'année prochaine : ... en conséquence, l'année prochaine je serais en Hypokhâgne à Bordeaux.


  • Comment "faire la différence" ? 
Un travail régulier associé à de l’intérêt pour les différentes matières étudiées. En effet, après des résultats modestes en  première, je me suis réellement investie en terminal pour me rendre compte que j'appréciais particulièrement les études littéraires. 
 
Au final, la leçon à retenir est que les termes "travail" et "plaisir" ne sont pas toujours contradictoires !

 

Read more...

Témoignage de Raphaëlle CAYET || Bac ES - 2013

Raphaëlle CAYET :

Mention TRES Bien

Bac ES - Promotion 2013

 

  •  Mon choix de filière...

Lorsque je suis entrée au lycée je m'étais mise en tête de suivre une filière L; et puis, au fil de mon année de seconde j'ai pu apprécier tout autant les matières scientifiques. Plus l'année défilait, plus je doutais réellement de mes capacités à faire le bon choix en matière d'orientation, et lorsque l'on est à peu près bonne élève partout ce n'est pas simple de se dire qu'une matière nous réussit mieux qu'une autre...

Et puis un jour, (un jour d'AP) un professeur d'art nous a fait travailler sur l'actualité (j'étais au lycée Alain Colas). Je me suis tout de suite faite remarquée apparemment dans ma manière de la travailler, et on m'a suggéré de faire un bac ES. C'était une possibilité que je n'avais jamais envisagé et que je n'estimais guère à vrai dire (ne voyant que par les L et les S)... ; mais je me suis tout de même renseignée.

Contre toute attente il correspondait tout à fait à ce à quoi j'aspirais (mêlant en plus de l'éco et des sciences politiques, des maths, de l'histoire et de la philo ! Au moment de faire mon choix, on peut pas vraiment dire que j'étais sure de moi, mais j'ai tout de même fini par choisir ES, estimant qu'en fait, ce bac ne me fermerait jamais de portes !

Mon projet pour l'année prochaine : je me destine à une double licence" Droit / Science Po ", "Philo" à l'Institut Catholique de Paris.


  • Comment "faire la différence" ? 

Je ne pense pas que je fasse vraiment la différence dans les copies. Je pense seulement que l'on voit que je travaille très dur pour réussir et que pour le coup j'emmagasine beaucoup de connaissances. Je m'arrange toujours pour mettre en avant cela, sans en faire trop normalement. Je pense que l'on remarque ma rigueur, mon désir de bien faire.

 


  • Faut-il faire des sacrifices ?

Non pas vraiment. Je ne sors pas tellement d'ordinaire donc je ne peux pas vraiment vous renseigner là dessus! Par contre en ce qui concerne les activités j'ai du laisser un peu de côté la musique alors que j'en faisais en 1ère environ 12h par semaine.

Attention !! je ne me suis pas coupée du monde cette année ! j'ai continué à partager des moments en famille, à aller au cinéma, à des concerts, à voir mon petit ami (avec lequel depuis la 1ère je révisais tous les week-end (lui aussi étant en ES au lycée).

 

  • Quelques conseils :

Travailler au CDI à chaque fois que l'on peut (cela permet de faire le moins de chose chez soi, et d'être vraiment tranquile pour travailler) ;

Suivre en cours (je pense que 5/9 du travail y est accompli) ;
 
Ne pas écouter les élèves qui nous traitent d'extraterrestres parce que l'on écoute, que l'on travaille, que l'on en fait toujours plus que ce qui est demandé, que l'on considère les profs, qu'on a comme 2ème maison le lycée (car au final ça paie, et l'on vit comme les autres il ne faut pas croire!).

 

  • Des souvenirs du lycée : 

L'expérience de la radio Bac FM, mon petit ami et le voyage à Malte.

 

  • Mes professeurs... 

Les enseignants !!! s'il n'y en avait qu'un ! je vais essayer de faire court !

M. Prosdocimi : parce que sa manière de faire cours est illustrée, ludique, drôle; que ses cours sont faciles à apprendre; qu'il fait tout pour notre réussite et que ça le touche vraiment !
 
M. Bariller : parce qu'il aime la méthode, la rigueur et qu'il nous fait beaucoup de contrôles pour nous forcer à apprendre ( cela peut paraitre un peu sévère comme procédé mais ça marche!), et bien sûr qu'il est drôle !
 
Mme Baudin : parce qu'elle est très juste comme prof de philo, et passionnante à mon sens ( et puis c'est elle qui m'a fait découvrir cette matière sans loufoquerie, cette matière que je continuerai l'année prochaine!).
 
M. Châtelet: parce qu'il m'a appris à tirer à maximum des cours et m'a permis de prendre confiance en moi. Sa façon de faire était un peu spécial mais justement cela lui permettait de voir ce qui était capable de suivre ou non.
 
Mme Guégan: parce qu'elle fait toujours tout pour ses élèves, qu'elle soutient des causes nobles, qu'elle sait pleins de choses, et qu'elle a soudé la classe grâce aux sorties qu'elle organisait.

 

  •  Ce dont je suis le plus fière...

Le travail que j'ai fourni pour en arriver jusque là... réellement ! parce que j'ai beaucoup douté et que j'ai beaucoup pleuré aussi !!

 

Témoignage de Mathilde BROSSET || Bac S - 2013

Mathilde BROSSET :

Mention Bien

Bac S - Promotion 2013

 

  •  Mon choix de filière...

Ce qui m'a motivé c'est mon projet de l'époque, en effet, au moment de choisir ma série au bac je voulais faire médecine, donc mon choix s'est porté naturellement sur une section S.

Mon projet pour l'année prochaine : j'ai le plaisir d'avoir été admise à Sciences Po Paris.

 

  • Comment "faire la différence" ? 

Honnêtement, je n'en ai aucune idée ! Je n'aime pas travailler jusqu'à pas d'heure ou régulièrement dans l'attente d'un contrôle, je serai plus du genre à réviser la veille d'un contrôle.

Je pense que ce qui m'a le plus servie, c'est ma mémoire et ma capacité à vite comprendre les choses, d'où l'importance d'être particulièrement attentive en cours afin de tout intégrer au mieux.

Read more...

Témoignage de M'Nestah DIANE || Bac L - 2013

M'Nestah DIANE :

Mention Bien

Bac L - Promotion 2013

 

  •  Mon choix de filière...

J'ai toujours aimé les langues et beaucoup moins les maths. Je pense que c'est naturellement et par curiosité que j'ai choisi la filière littéraire.

Je n'ai pas vraiment pensé à ce que je voulais faire plus tard, mais à ce qui m’attirait.

Mon projet pour l'année prochaine : je vais faire une licence science politique et anglais à Lyon.


  • Comment "faire la différence" ? 

Je pense qu'il faut savoir gérer son stress.

J'ai tendance à toujours relativiser, je me dis que ce n'est pas une question de vie ou de mort. Pourtant cette année je me suis mis beaucoup de pression pour obtenir la mention TB et je pense que cela m'a justement joué des tours.

Je pense donc que tout le monde est capable d'obtenir une mention en travaillant régulièrement, en s'attardant sur les points les moins maîtrisés, en lisant pour mieux comprendre...


  • Faut-il faire des sacrifices ?

Je n'ai jamais été très "sorties", ainsi mon année n'a pas forcément été différente des précédentes.

Cela dit il est important d'avoir une vie sociale à côté, de ne pas se focaliser que sur les cours. Il y a un temps pour tout et je ne pense pas que travailler sans arrêt puisse être bénéfique.

 

  • Quelques conseils :

Pour commencer je pense qu'il faut avoir de l'ambition. Pour moi il ne s'agissait pas d'avoir le bac, mais une bonne mention. Il faut toujours viser haut, même si à certains moments le but peut sembler difficile à atteindre.

Ensuite, je dirais qu'il est très important de réviser tout au long de l'année. En effet le programme est très chargé, notamment en histoire-géographie, ce qui peut rendre le travail infaisable si on décide de réviser au dernier moment. Les bacs blancs peuvent justement être de bonnes opportunités pour se mettre en condition, pour travailler sa méthode, pour assimiler du cours. En ce qui me concerne, tout ce que j'ai révisé pour le second bac blanc était acquis pour le bac.

Enfin, je pense qu'il est très important de ne pas « se couper de tout ». La vie sociale est très importante, il faut prendre l'air, même si le programme peut paraître chargé. En restant enfermé on accumule le stress, la pression, la fatigue et on travaille beaucoup moins bien et moins vite. Je pense que c'est ce qui m'a fait défaut, étant très peu sortie pendant ma période de révisions.

 

  • Des souvenirs du lycée : 

Plutôt que 3 souvenirs marquants, je pense que ce qui en ressort est un seul immense souvenir. En effet, je me souviens de chaque classe, chaque cours, chaque premier jour de ces trois années. Tous les points positifs et négatifs de ces années en ont fait ce qu'elles sont. Ainsi j'ai pu apprendre des mes erreurs, me remettre en question, apprendre à connaître les méthodes de travail qu'il me fallait, m'engager, m'intéresser... Il n'en sort que du positif.

 

  • Mes professeurs... 

J'ai pu voir cette année des professeurs soucieux de nous voir réussir. Je retiendrai en particulier notre professeur principal Madame DELASPRE. En effet elle nous a tout au long de l'année « boostés », motivés, encouragés... Sa manière de s'engager personnellement pour notre réussite, de prendre le temps d'approfondir des points précis, d'être à notre écoute, nous a été à tous je pense très bénéfique.

Mais d'une manière générale, tous les professeurs que j'ai pu avoir au cours de ces trois années (y compris lorsque j'étais à Jules Renard) m'ont marqués, ne serait-ce que par ce qui les lie à la matière qu'il enseignent.

 

  •  Ce dont je suis le plus fière...

Je me suis engagée à l'UNICEF durant mon année de première et c'est quelque chose que je conseille. Il est important d'avoir autre chose à côté. C'est d'ailleurs une expérience que je compte prolonger l'année prochaine, avec UNICEF Campus à Lyon.

D'autre part, je pense avoir fait de mon mieux pour être à l'écoute de mes camarades de classe, lorsqu'ils en avaient besoin. Je suis de nature assez solitaire et en étant déléguée de classe, c'est quelque chose que j'ai voulu mettre entre parenthèses. J'ai d'ailleurs mis un point d'honneur à vivement encourager certaines camarades lorsqu'elles fléchissaient. Il est important pour moi de ne pas faire cavalier seul et de se soutenir en cas de besoin.

 

Le mot de la fin ?

Il est important de donner le meilleur de soi-même, afin de n'avoir aucun regret. Je suis assez perfectionniste, ambitieuse (peut-être trop) et surtout exigeante avec moi-même.

Peut-être aussi « mauvaise perdante », ainsi pour moi l'important n'est jamais de participer mais de gagner. Et malgré que je n'ai pas eu la mention très bien, voir la fierté des gens autours de moi m'a rendu fière du travail que j'ai fourni...

 

Témoignage de Coralie BOURGEOIS || Bac S - 2013

Coralie BOURGEOIS :

Mention TRES Bien

Bac S - Promotion 2013

 

  •  Mon choix de filière...

Je travaillais bien dans à peu près toutes les matières, mais je voulais faire médecine après le bac donc je me suis tout de suite dirigée en S.

Mes projets pour l'année prochaine : finalement je vais intégrer l’université Paris Dauphine pour suivre une licence en Mathématiques, Informatique, Décision et Organisation.


  • Comment "faire la différence" ? 

Travailler régulièrement toute l’année, prendre une option pour ma part aura bien servi.

Et ne pas laisser de côté certaines matières car elles ont un coefficient moins important.

Read more...

Témoignages par promotion