BAC FM

Published on Thursday, 11 July 2019 21:21 Written by Article du JDC du 11 juillet 2019

La radio lycéenne donne un coup de pouce aux jeunes


Une partie des élèves candidats à Sciences Po en compagnie du député Patrice Perrot. © Droits réservés

La radio lycéenne Bac FM soutient et accompagne les élèves qui souhaitent intégrer l’Institut d’études politique de Paris.
juin 2013, le lycée Raoul-Follereau est devenu partenaire de l'Institut d'Études Politiques parisien, Sciences Po, en signant une convention d'éducation prioritaire, initiée en 2001 dans le but de capter de nouveaux talents issus des lycées classés en zone d'éducation prioritaire.

Éloquence, lâcher prise, prise de parole
Les élèves candidats à Sciences Po, doivent élaborer un dossier sur un thème de leur choix et le soutenir devant un jury d'admissibilité interne au lycée, présidé par le proviseur. Un atelier pour lequel les élèves bénéficient, depuis la rentrée 2018, de l'implication forte de Bac fm, la radio du lycée Raoul-Follereau. Un outil de communication, exceptionnel pour initier les élèves à la prise de parole, au débat et à l'interview.

Bac fm est ainsi à l'origine de deux activités complémentaires à l'endroit des candidats à Sciences Po : des émissions radiophoniques, et un soutien à une formation à l'éloquence.

Cette année, les élèves ont bénéficié de trois séances avec Marie-Christine Dumont, comédienne et metteur en scène, orientées sur le lâcher prise, l'élocution, la spontanéité, la prise de parole en public, la présentation. Côté radio, le programme de l'année a été chargé. Les élèves de l'atelier ont débattu devant le micro, une fois par semaine, à tour de rôle, sur une question d'actualité.

Savoir débattre avec des invités
De septembre 2018 à avril 2019, ils ont animé dix émissions au cours desquelles ils se sont entretenus avec des personnalités diverses : Joël Mathurin, préfet de la Nièvre, Bertrand Badie, professeur à Sciences Po, Patrice Perrot et Perrine Goulet, députés, Bernard Stiegler, philosophe, Denis Thuriot, maire de Nevers, Jean Garrigues, professeur d'histoire à l'Université d'Orléans, François Diot, secrétaire départemental du PCF, Nadia Sollogoub, sénatrice…

Les thèmes abordés étaient très variés : la laïcité en Europe, la transition écologique et les élections européennes, la crise démographique, l'état du monde et le traitement des minorités, etc. À l'issue des interviews de Patrice Perrot et de Nadia Sollogoub, les élèves ont été invités à visiter l'Assemblée nationale et le Sénat.