Nevers-Neubrandenburg, les difficiles années d'après-guerre

Après son passage au Palais Ducal, le Lycée Raoul Follereau accueille dans la salle culturelle Claude Parent cette exposition construite conjointement par les comités de jumelage de Nevers et de Neubrandenburg.

 

Cette exposition propose un regard sur la manière dont ces deux villes ont surmonté les conséquences de cette guerre.

 

Différents documents, de nombreuses photographies ainsi que plusieurs objets viennent illustrer cette reconstruction. 

 

M. Gérard Ellerbach, président du comité de jumelage Nevers-Neubrandenburg et d’autres personnes du comité scientifique se proposent de réaliser des visites guidées sur demande.

cdi 01 

Si vous souhaitez emmener vos classes, merci de passer au CDI vous inscrire pour que nous puissions plannifier les visites et les interventions. Cette exposition sera visible en salle Claude Parent jusqu'au 15 décembre 2017. Les visites au public sont également ouvertes sur rendez-vous.

Contact : M DUMONT Olivier - Tel : 03.86.60.36.00 / Courriel : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.">

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

A noter que cette exposition  est complété par une autre partie qui est installée au CDI. Cette deuxième exposition (prêtée par M. BEGO)  est consacrée aux bombardements sur Nevers. Richement illustrée, celle-ci complète l’exposition sur la reconstruction et montre l’ampleur des dégâts subis par la ville.

Présentation de l'exposition "Nevers-Neubrandenburg, les difficiles années d'après-guerre":

"Les expositions historiques portent très souvent sur des périodes de guerre. Leurs contenus, dans ce cas, visent essentiellement à dénoncer la guerre ou à l‘empêcher. Notre exposition a pour mission, à travers des photos et des documents, de montrer comment les habitants de deux villes européennes ont été confrontés aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale et les ont surmontées.

Nevers , sur les bords de la Loire en Bourgogne, fut libéré en 1944 de l‘occupant nazi par les forces alliées. Neubrandenburg, sur les rives du lac Tollense dans l‘ouest du Mecklembourg, subit l‘entrée de troupes soviétiques dans les derniers jours de la guerre avant avril 1945.

Nevers et Neubrandenbourg étaient détruits. Dans les deux cités, il s‘agissait de réorganiser la vie publique. Tous les efforts visaient à assurer la survie de la population: l‘approvisionnement, le logement, la santé étaient les axes primordiaux. Il fallait relancer la production, l‘artisanat et le commerce. Dans les deux villes, on constate des développements similaires même si les bases de départ étaient différentes. Vainqueurs et vaincus, les uns comme les autres libérés du national-socialisme, virent dans l‘avenir une nouvelle chance."