Un voyage pour interagir contre les préjugés, un voyage entre deux univers, les autistes
et nous...

 

Introduction :

Depuis le mois de septembre 2016, le lycée Raoul Follereau a mis en place le projet innovant NAOTISME en partenariat avec la classe d'Ulis (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire) de Sandrine CHOVET, l'enseignante coordinatrice Ulis TSA (pour les enfants présentants des troubles du spectre autistique).

Ce projet permet d’élaborer des interactions entre des enfants autistes et le robot humanoïde NAO, soit en travaillant par mimétisme avec le robot, ou en mettant en place une interaction orale, mais surtout, en permettant aux enfants autistes de programmer eux-mêmes le robot humanoïde NAO pour réaliser une tâche complexe.

projet naotisme

Descriptif du projet :

Le robot humanoïde NAO est un robot qui, de par sa physionomie, ne laisse pas indifférent, quelques soient les  personnes avec lesquelles il est en interaction. Il a déjà été utilisé avec des enfants autistes, la plupart du temps, à  l’aide d’un programme informatique « autonome » où l’enfant autiste est seul en interaction avec le robot pour répondre à différentes questions… Mais, ce type de programme ne tient pas compte du fait que chaque enfant autiste est différent des autres et ne réagit pas forcément de la même manière.

Dans le cadre du projet "NAOTISME", l’utilisation prévue du robot humanoïde est complètement différente : il s’agit de facilité la communication avec les enfants autistes, d’interagir de manière beaucoup plus personnalisée en fonction de l’attitude, des réponses, des gestes de l’enfant autiste, en mettant en place des renforçateurs pour valoriser son implication dans les tâches proposées et même, lui permettre d’être l’acteur de son apprentissage de nouvelles compétences à travers la « complicité » du robot humanoïde et par le biais de la / des personnes qui proposent différentes activités (à travers la programmation du robot), sollicitant l’enfant autiste pour progresser dans l’apprentissage de certaines tâches, avec la mise en place d’ateliers par les élèves de terminale de la série sciences et technologies de la santé et du social du lycée Raoul Follereau.

 

Pour l'année scolaire 2017-2018 ce projet va se décliner en deux actions phares:

  • La poursuite de l'action mise en place avec l'Ulis du collège des Courlis et Sandrine CHOVET;
  • Une interaction entre les enfants autistes de l'école primaire Pauline Kergomard de Varennes Vauzelles avec leur professeur des écoles, Coralie Maugenest, et des élèves de terminale de la filière Santé Social du lycée Raoul Follereau. Les activités réalisées auront pour but d'améliorer les habiltés motrices des enfants autistes ainsi qu'un travail sur la communication orale.

 

Objectif pour l'année 2016-2017 :

Réaliser une chorégraphie avec le robot humanoïde NAO en partenariat avec Patricia Combes, directrice de l'association "Danse Plurielle".

Tout au long de l'année, les élèves ont appris à maîtriser les éléments de programmation du logiciel CHOREGRAPHE afin de permettre les déplacements du robot avec des notions de distance, d'angle de rotation, de symétrie...

Le 10 juin 2017, la chorégraphie programmée par les enfants autistes a été mise en scène au cours du spectacle des vingts ans de l'association Danse Plurielle à la Maison de la culture de Nevers.

Lien pour visionner la chorégraphie.

 

Compétences abordées en 2016-2017 :

Les séances proposées aux élèves ont eu lieu à partir du mois de novembre sur le créneau du mardi matin, entre 9h et 9h 45 compte-tenu des disponibilités enseignants et des enfants autistes.

Lien vers les actions mises en place au collège des Courlis.

 

En technologie : programmation

  • Manipuler des éléments de programmation pour faire fonctionner le robot Nao, analyser son action en fonction du résultat obtenu;
  • Être en capacité de revenir sur ses actions et d'entrer dans une démarche de modification et d'amélioration;
  • Construire un enchaînement de mouvement, en musique pour participer à une chorégraphie avec l'école de danse;
  • Décliner des actions simples pour construire une action complexe.

En français : le langage

  • Travailler sur la production orale, la prononciation, l'articulation et la syntaxe ( phrases courtes, complètes avec les déterminants, les connecteurs); 
  • Organiser son discours;
  • Le robot ne peut engager une action que si l'effort est axé sur le langage :mesurer l'impact et la compréhension de ses propos à l'oral (s'exprimer, se présenter...);
  • Utiliser le robot comme un tiers (une marionnette ) qui aura un contact direct avec l'élève.

Compétences transdisciplinaires :

  • Accepter d’entrer dans une activité qui nécessite un raisonnement;
  • Renforcer la motivation, maintenir la durée de concentration;
  • Utiliser le robot Nao pour : favoriser l'engagement, développer des centres d'intérêt, renforcer des attitudes positives, des progrès, s'évaluer (le robot peut parler ou faire apparaître un visuel pour valoriser des comportements).

Travailler des habiletés sociales :

  • Mettre en place des scénarios sociaux où le robot endosserait des fonctions, des missions de certains adultes du collège (Professeur, Principal, Auxiliaire de vie scolaire, Assistant d'éducation, Chef d'entreprise...), pour adapter son niveau de langage, les distances sociales recommandées;
  • S'autoévaluer, faire évoluer ses prestations en visionnant l'enregistrement effectué par le robot.

 

Favoriser les transferts de connaissances et de compétences avec le robot NAO :

Utiliser ses acquisitions dans des situations concrètes et quotidiennes : sécurité routière (permis piéton, permis vélo, ASSR1), résolution de problèmes en mathématiques (jeu du caissiers : rendre la monnaie..), manipulation des documents et des données pour prendre un bus de ville, se rendre à une sortie (prévisibilité).

 projet naotisme 02

L'origine du projet NAOTISME...

A la rencontre des enfants autistes à travers le robot humanoïde NAO

 

Ce projet est un véritable voyage pour interagir contre les préjugés, un voyage entre deux univers, les autistes et nous...

 

Aux origines d’un projet innovant…

Le lycée Raoul Follereau est le premier lycée de l’académie de Bourgogne à avoir mis en place une classe de culture scientifique de robotique durant l’année scolaire 2013-2014 avec pour objectif de promouvoir en particulier l’orientation des filles vers des filières scientifiques et techniques dans l’enseignement supérieur.

Sous l’impulsion de Thierry Mourot, l’enseignant de physique-chimie référent de la classe de robotique, un premier contact est établi avec Didier Roy, chercheur au sein du laboratoire FLOWERS de l’INRIA (Institut National de la Recherche en Informatique et en Automatique), lors de la Fête de la science 2013 : c’est à cette occasion que l’utilisation du robot humanoïde avec des enfants autistes a été évoquée pour la première fois.

 
 naotisme ulis m

Un an plus tard, au mois de décembre 2014, la classe de robotique du lycée se dote de deux robots humanoïdes NAO grâce à la participation financière de la Région Bourgogne....

Read more...