Classe de culture scientifique - Robotique en seconde

Published on Sunday, 15 December 2013 13:37 Written by MOUROT-Thierry

Première phase - Construction de nos robots

Pour cette première étape, les différents groupes d’élèves ont choisi un modèle parmi ceux proposés dans les différents kits Lego, sans réflexion particulière entre les spécificités de ce robot et la chorégraphie à réaliser.

“Nous avons créé un robot lego EV3 grâce au manuel d’instruction fourni avec le logiciel de programmation.

Notre robot possède deux roues, soit deux appuis. Il est alors très instable et peut avancer en balancier, se qui ne facilite pas notre projet de chorégraphie. Il fut décider d’ajouter une roue supplémentaire à l’avant pour le stabiliser. Nous avons utilisé une roue libre pour permettre une navigation totale, sans problème de stabilité.
La programmation est très minutieuse. En effet il faut s’adapter au robot pour un parcourt pré-défini (carré, cercle…). 

Pour ce qui est question de la constitution de notre groupe, nous sommes quatre filles dont une chef Molly Brubach, une assistante de construction Camille Abel et de deux programmatrices Maureen Porte et Amélie Drugeon qui se chargent de programmer le robot afin de crée plusieurs petits exercices d’entraînements comme le faire avancer, lui faire faire demi-tour… et au final atteindre nos objectifs afin de présenter une chorégraphie…”.

mcma5

mcma

 

mmrc7

 

"Pour la première utilisation de notre robot, nous avons eu quelques difficultés comme à certains moments de sa construction ( trouver les bonnes pièces car il y a beaucoup de ressemblance entre les pièces, comprendre les schémas explicatifs… ) ou lors de nos débuts en programmation…

Notre groupe est formé de 4 filles : Margaux, Marie, Romane et Chloé.

Cette dernière s’occupait de donner les pièces correspondantes (et de démonter si besoin).

Margaux et Marie construisaient le robot et Romane vérifiait tout ça.

Il n’y a pas de chef d’équipe car chacune peut proposer son idée, donner son avis…”.

mmrc9
mmrc

 

Tout a commencé par l’élaboration du groupe. Dès que le professeur nous a parlé de l’atelier robotique, nous avons été directement convaincu et emballé par ce projet. Nous nous sommes regroupés par affinité : Jordan, Andy, Dylan, Antoine et Moi, Charlie.

Lors de notre première séance, nous avons étudié le robot en question, nous avons lu le plan et les instructions et par la suite, nous avons débuté la construction. Les séances suivantes, avec la motivation et la persévérance, nous avons terminé rapidement et sans erreur le plus dur de la construction du robot TETRIX (vis, roues, plaques…). Enfin, nous avons réalisé tous les branchements nécessaires dont la mise en place de la batterie et la boîte NXT.

Cependant, certains problèmes sont apparus dont la non mise en route du robot. Au départ nous pensions que cela provenait des branchements mais après vérification, nous nous sommes trompés de logiciel de programmation ; ce qui a ainsi retardé la mise en route du programme. Avec l’aide du professeur et les recherches effectués de notre part, nous avons pu trouvé le logiciel et ainsi commencer la programmation de notre robot. Cela ne vas pas être une partie de plaisir car nous avons en notre possession un des robots les plus difficiles à programmer…”.

jacda2

“Notre groupe est composé de Sergueï, Théo, Valentin Anaelle, Lucas, Damien. Je précise que nous avions jamais utiliser de robot Lego NXT auparavant. La construction de notre robot a été laborieuse, nous avons réussi à le terminer en un peu plus d’un mois.

Tout a commencé “normalement” quand Lucas, Damien et Anaëlle ont rejoint notre groupe, du coup les tâches ont dû être partagées. Le travail réparti, nous avons eux des soucis pour trouver les pièces dont nous avions besoin car nous avons un pack spéciale, le nouveau kit EV3 de Lego. Puis enchaînant les étapes, notre assemblage fut trop approximatif ce qui nous à fait recommencer 2/3 fois…

Les différents rôles dans l’équipe : Sergueï et Anaëlle pour l’assemblage, Lucas et Théo pour le tri des pièces, Damien et Valentin pour les étapes sur le logiciel LME”.