Les options facultatives proposées au lycée Raoul Follereau :

 

 

Les options facultatives, un atout pour le baccalauréat :

  • Les élèves peuvent choisir au maximum deux option facultatives pour le bac ;
  • Seuls les points supérieurs à 10 sont retenus :
  • Pour la première ou la seule épreuve facultative à laquelle le candidat choisit de s'inscrire, ces points sont multipliés par 2.
  • Si cette première épreuve concerne le latin ou le grec, les points sont multipliés par 3.

 

Remarque :

Pour les candidats inscrits en section européenne, deux choix sont possibles :

  • Les candidats choisissent de prendre l'épreuve de section européenne comme option facultative : les points obtenus, supérieurs à la moyenne, seront pris en compte pour le calcul de la moyenne générale au baccalauréat.
  • Ils ne prennent pas cette épreuve comme option facultative (choix d’autres épreuves facultatives) : la note obtenue sera uniquement prise en compte pour la mention « section européenne » du diplôme (les points ne seront pas comptabilisés dans la moyenne générale).

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Quarante-cinq comédiens en représentation

Les élèves de l'option théâtre du lycée Raoul-Follereau ont présenté, à la Maison de la Culture leur spectacle intitulé Théâtre et mécanismes.

2017 05 16 JDC Brigitte Dray Dremeau 3220265

Les élèves de l’option théâtre du lycée Raoul-Follereau ont présenté leur création. © DRAY DREMEAU BRIGITTE

Read more...

Cordées de la réussite au lycée Raoul Follereau

Deuxième journée de « rencontres théâtrales »

2017 04 25 JDC Desseux Fabienne 3189069 

Il y a quelques semaines avaient lieu à la MCNA "Les théâtrales", première rencontre artistique entre les options "théâtre" de plusieurs lycées du territoire. Une opération qui a continué son chemin entre les murs du lycée Raoul-Follereau.

Cette fois-ci, il s'agissait des terminales "théâtre" de l'établissement et des collégiens "atelier théâtre" du collège Adam-Billaut. Durant toute une journée, et sous la houlette des comédiens et metteurs en scène du Théâtre du Rabot, les jeunes ont plongé la tête la première dans la création contemporaine en travaillant sur Ping, une pièce originale du Rabot. 

Read more...

Descriptif de l'épreuve pour le baccalauréat

L'option facultative I.C.N. - Informatique et Création Numérique :

Les modalités d’évaluation de cet enseignement facultatif seront identiques à celles mises en œuvre pour l’enseignement de spécialité d’ISN en classe terminale de la série S , à savoir:

  • pour les candidats scolarisés: une épreuve orale organisée en cours d’année portant sur la réalisation d’un projet en lien avec le programme d’enseignement ;
  • pour les candidats individuels: un contrôle ponctuel prenant la forme d'une épreuve orale portant sur les compétences figurant dans le programme.

Descriptif de l'épreuve pour le baccalauréat

L'option facultative LV3 ESPAGNOL :

Epreuve orale

  • Temps de préparation : 10 minutes
  • Durée : 20 minutes

Niveau attendu en référence à l'échelle de niveaux du CECRL : A2 « niveau intermédiaire ou usuel ».

Déroulement de l'épreuve

  • L'examinateur établit son évaluation à partir de la fiche d'évaluation de cette épreuve.
  • Le candidat présente à l'examinateur la liste des notions du programme qu'il a étudiées dans l'année et les documents qui les ont illustrées.
  • L'examinateur choisit l'une de ces notions.
  • Après 10 minutes de préparation, le candidat dispose d'abord de 10 minutes pour présenter cette notion.
  • Cette prise de parole en continu sert d'amorce à une conversation conduite par l'examinateur, qui prend appui sur l'exposé du candidat.
  • Cette phase d'interaction n'excède pas 10 minutes.

Descriptif de l'épreuve pour le baccalauréat

L'option facultative LV3 ITALIEN :

Epreuve orale

  • Temps de préparation : 10 minutes
  • Durée : 20 minutes

Niveau attendu en référence à l'échelle de niveaux du CECRL : A2 « niveau intermédiaire ou usuel ».

Déroulement de l'épreuve

  • L'examinateur établit son évaluation à partir de la fiche d'évaluation de cette épreuve.
  • Le candidat présente à l'examinateur la liste des notions du programme qu'il a étudiées dans l'année et les documents qui les ont illustrées.
  • L'examinateur choisit l'une de ces notions.
  • Après 10 minutes de préparation, le candidat dispose d'abord de 10 minutes pour présenter cette notion.
  • Cette prise de parole en continu sert d'amorce à une conversation conduite par l'examinateur, qui prend appui sur l'exposé du candidat.
  • Cette phase d'interaction n'excède pas 10 minutes.

Descriptif de l'épreuve pour le baccalauréat

L'option facultative LATIN :

L'épreuve de Langues et cultures de l’Antiquité LATIN ne peut être présentée que par les candidats au baccalauréat général.

Déroulement de l’épreuve

  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Durée : 15 minutes

Le candidat fournit à l'examinateur la liste des textes (environ 200 vers ou lignes) étudiés pendant l'année terminale, organisée selon les entrées inscrites dans le programme de la classe terminale. Cette liste est signée par le professeur et visée par le chef d'établissement.

Le candidat dispose d'un dictionnaire latin-français ou grec-français pendant le temps de préparation. L'examinateur choisit dans la liste présentée par le candidat un texte d'une vingtaine de lignes ou de vers.

Préparation

  • L'examinateur propose au candidat un passage représentant environ le quart du texte retenu ; le candidat devra traduire ce passage.
  • Le candidat doit préparer un commentaire de l'ensemble du texte retenu en le mettant en perspective avec l'entrée du programme correspondante.
  • L'examinateur propose d'autre part deux à trois lignes ou vers extraits d'un texte non préparé pendant l'année et ne figurant donc pas sur la liste du candidat, accompagné d'une traduction. Cet "exercice sur texte et traduction" relève de la même entrée du programme que le texte retenu initialement. Le candidat devra montrer comment il s'approprie le texte latin ou grec à l'aide de la traduction et faire les remarques qu'il juge nécessaires.

Interrogation

  • Le candidat situe, lit et traduit les lignes ou vers choisis par l'examinateur.
  • Le candidat commente l'ensemble du texte retenu en le mettant en perspective avec l'entrée du programme correspondante. Un temps d'entretien permet alors à l'examinateur de revenir sur un point ou deux de la traduction ou du commentaire.
  • Enfin, le candidat analyse et apprécie la traduction du passage non préparé pendant l'année. L'examinateur propose une note globale qui évalue les compétences de lecture et prend en compte :
    • les connaissances linguistiques du candidat;
    • sa capacité à mobiliser sa culture générale sur les entrées du programme de la classe de terminale;
    • sa capacité de réaction face au texte non préparé pendant l'année accompagné de sa traduction, et la qualité de son appropriation du texte. Cette dernière appréciation ne peut qu'ajouter des points dans la note finale.

Commentaires et recommandations

Le candidat se présente à l'oral avec les supports sur lesquels il a travaillé pendant l'année : son manuel, ou le corpus de textes proposés par son professeur, ou les deux à la fois. La présentation des extraits est donc variée : selon les manuels et selon le choix des professeurs, certains sont des textes "nus", certains sont accompagnés de notes, d'introduction et de commentaires, certains sont accompagnés d'une traduction.

L'examinateur respecte cette diversité, et ne cherche pas à masquer, par un moyen ou par un autre, une partie du support présenté par le candidat.

L'examinateur évalue "la qualité de l'appropriation du texte original par le candidat" : cette évaluation se fait dans tous les cas de figure, que l'extrait à traduire par le candidat soit "nu", accompagné de notes ou d'une traduction. En effet, la lecture précise des groupes de mots bien séquencés est une première indication sur la compréhension réelle du texte original par le candidat, leur traduction ensuite dans une langue française précise et juste apporte une deuxième indication.

Il n'y a pas à attendre de traduction originale, puisqu'elle aura nécessairement été préparée pendant l'année avec le professeur.

Le commentaire du texte choisi par l'examinateur, commentaire qui s'ouvre sur l'entrée du programme auquel ce texte se réfère, est un moment essentiel de l'interrogation orale et aucun candidat ne doit être privé de cet exercice.

Le candidat est libre de circuler dans son manuel ou dans son corpus de textes au moment de préparer son commentaire comme au moment de le réaliser devant l'examinateur. L'exercice sur texte et traduction intervient dans la dernière partie de l'interrogation orale et n'appelle pas de corrigé. Le candidat émet un avis argumenté sur la traduction du court passage qui lui est proposé, cet avis pouvant être une appréciation des qualités de la traduction, une critique de certains de ses éléments, ou encore une interrogation sur un ou des choix du traducteur. Ces réactions peuvent être d'ordre lexical, grammatical, syntaxique, stylistique, esthétique.

Descriptif de l'épreuve pour le baccalauréat

L'option facultative EPS :

Évaluation de l'enseignement facultatif en EPS pour le bac

Pour l'enseignement facultatif, le contrôle en cours de formation est réalisé sur l'année de terminale à partir de deux APSA (activités physiques sportives et artistiques) supports de deux épreuves physiques et d'un entretien.

Les deux APSA doivent relever de deux CP (compétence attendue) différentes. L'une d'elles peut appartenir à l'ensemble certificatif de l'enseignement commun. Dans tous les cas, le candidat devra passer les deux épreuves physiques dans le cadre de l'enseignement facultatif.

La notation des pratiques physiques s'effectue de 0 à 20 points, en référence au niveau 5 de compétences attendues pour chacune des deux épreuves. La moyenne des deux épreuves, de coefficient équivalent, constitue 80 % de la note finale (soit 16 points sur 20).

La notation de l'entretien atteste des connaissances scientifiques, techniques, réglementaires et de la réflexion du candidat lui permettant de conduire sa pratique dans les deux Apsa suivies pendant les trois années du cursus lycée. Cette partie représente 20 % de la note finale (soit 4 points sur 20).

L'entretien s'appuie obligatoirement sur le carnet de suivi.

La note finale sur 20 points est transmise à une date définie par le recteur, à la commission académique d'harmonisation et de proposition de notes selon des modalités fixées par l'échelon académique. Cette note sera arrondie au point entier le plus proche après harmonisation par la commission académique.

Ne peuvent s'inscrire à l'épreuve facultative :

  • les candidats dispensés de l'épreuve obligatoire d'éducation physique et sportive ;
  • les candidats à l'épreuve de complément d'éducation physique et sportive.

Descriptif de l'épreuve pour le bac

L'option facultative Théâtre :

 

Épreuve orale:

  • Durée : 30 minutes
  • Première partie : 15 minutes maximum
  • Seconde partie : le temps restant

L'épreuve orale est organisée en deux parties : un travail théâtral sur plateau et un entretien.

L'entretien prend appui sur le dossier du candidat (cinq à quinze pages annexes comprises) introduit par une fiche pédagogique, commune à tous les élèves de la classe, rédigée par le professeur et signée par le chef d'établissement. Cette fiche présente les questions abordées dans le cadre du programme ainsi que la démarche suivie au cours de l'année scolaire. Elle énumère les diverses activités de l'année : pratique théâtrale, spectacles vus et étudiés, rencontre de professionnels, etc. Un modèle de fiche pédagogique est placé en annexe 5 de la présente note de service.

Le dossier est élaboré et rédigé par le candidat et comprend :

  • son travail personnel dans le cadre du projet collectif de la classe ;
  • son parcours de spectateur ;
  • un choix de travaux élaborés pendant l'année scolaire. Il est attendu du candidat qu'il présente un point de vue réflexif et critique sur chacun des éléments du dossier précités. Le dossier informe les examinateurs sur le travail du candidat et constitue un support indispensable à l'entretien. Il est exigible et fait l'objet d'une évaluation. Au moins huit jours avant l'épreuve, le dossier est mis à la disposition du jury qui l'évalue durant cette période.

 

Première partie : travail théâtral

En rapport avec le projet mis en œuvre au sein de l'enseignement facultatif théâtre au lycée, le candidat présente au jury un travail théâtral sur plateau. Celui-ci peut être individuel ou collectif. Dans ce dernier cas, chaque candidat est évalué individuellement. Le jury peut faire retravailler le candidat immédiatement après sa prestation et, en vue d'enrichir le travail présenté initialement, lui proposer plusieurs exercices à réaliser. Cette reprise de jeu fournit les éléments d'un dialogue avec le candidat et permet de mesurer sa capacité à analyser sa pratique. Sur proposition du candidat, il est possible que le travail théâtral prenne la forme non pas d'une interprétation scénique mais d'une proposition personnelle contribuant à un projet de mise en scène (maquette, esquisse de scénographie, costumes, etc.). Cette présentation devra être en rapport avec le projet collectif de l'année de terminale.

 

Seconde partie : entretien

Après un bref exposé n'excédant pas cinq minutes au cours desquelles le candidat présente son dossier et explicite ses choix et son engagement dans les diverses activités de l'année, le jury conduit un entretien portant sur les différents éléments du dossier et la présentation qu'en a faite le candidat. À cette occasion, il interroge plus précisément le candidat sur l'un des éléments que le jury aura choisi d'approfondir.

 

Critères d'évaluation et notation

L'épreuve est notée sur vingt points répartis comme suit :

  • 10 points pour le travail théâtral ;
  • 4 points pour le dossier ;
  • 6 points pour l'entretien.

Composition du jury

Les candidats sont évalués conjointement par un professeur ayant eu en charge un enseignement de théâtre en classe de terminale et par un partenaire professionnel qui est intervenu régulièrement dans l'enseignement du théâtre en lycée. Toutefois, si le partenaire est dans l'impossibilité de participer à l'évaluation, le jury peut délibérer valablement.

Candidats individuels et candidats issus des établissements hors contrat d'association avec l'État

Ils se présentent à l'épreuve dans les mêmes conditions que les candidats scolaires. Ces candidats doivent constituer un dossier comprenant : - la fiche pédagogique renseignée par chaque candidat ; - un document de cinq à quinze pages (annexes comprises), faisant clairement apparaître leur pratique théâtrale, les divers spectacles vus et les travaux de recherche et de réflexion personnelles qu'ils ont menés à bien pendant l'année précédant l'épreuve.

Texte officiel sur Eduscol

Descriptif de l'épreuve pour le baccalauréat

L'option facultative musique :

Modalités de l'épreuve :

  • Durée : 40 minutes
  • Partie A : 30 minutes maximum
  • Partie B : le temps restant

Pas de temps de préparation

L'épreuve est organisée en deux parties enchaînées et évaluées par le même jury. La partie A mobilise les compétences perceptives du candidat et sa culture musicale, la partie B lui permet de témoigner de ses pratiques musicales. Les deux parties de l'épreuve peuvent se succéder dans un ordre choisi par le candidat, la durée totale de l'épreuve ne pouvant excéder 40 minutes.

Une fiche de synthèse, remplie par le candidat et dont un modèle est joint en annexe 4, présente au jury les réalisations et études qui constituent le corpus du candidat élaboré tout au long de l'année scolaire. Y figurent notamment les pratiques musicales qui ont été conduites durant l'année scolaire ainsi que les orientations ayant présidé à l'étude des problématiques du programme. Ce document, dont la présentation au jury est obligatoire, n'est pas évalué mais permet au jury d'enrichir le questionnement du candidat durant les deux moments de l'épreuve.

Partie A : écoute comparée

Deux brefs extraits d'œuvres musicales, dont l'un est obligatoirement issu d'une des œuvres du programme limitatif publié au Bulletin officiel du ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, sont écoutés successivement (au maximum à trois reprises). Guidé par les questions du jury, le candidat en réalise le commentaire comparé visant à souligner les différences et ressemblances des musiques entendues (caractéristiques, expressions, références, etc.). Certaines questions posées peuvent éventuellement s'appuyer sur un document (bref texte ou bref extrait de partition notamment) communiqué au candidat durant son interrogation et lui permettant d'enrichir sa réponse. 
La fiche de synthèse permet d'élargir l'entretien à d'autres œuvres connues du candidat. 
Le jury évalue les compétences perceptives du candidat et sa connaissance des problématiques étudiées dans le cadre du programme. Il apprécie également ses capacités à utiliser à bon escient ses connaissances et compétences musicales (vocales et/ou instrumentales) pour resituer les extraits entendus dans l'histoire générale de la musique.

Partie B : interprétation
Après avoir brièvement présenté la nature d'une pièce témoignant des pratiques musicales menées durant l'année scolaire, le candidat en interprète tout ou partie à l'aide de sa voix ou de son instrument, en étant éventuellement accompagné par ses partenaires habituels au lycée (quatre élèves maximum issus du lycée du candidat). Cette interprétation est suivie d'un entretien avec le jury. 
L'évaluation porte sur la qualité artistique de l'interprétation (quel que soit le niveau technique auquel se situe le candidat) et sur la capacité du candidat à mettre la pièce choisie en perspective avec les problématiques du programme.
Pour l'ensemble de l'épreuve, un piano est mis à disposition du candidat. Tout autre instrument utilisé doit être apporté par les soins du candidat et sous son entière responsabilité.

Critère d'évaluation et notation

Cette épreuve est notée sur 20 points répartis comme suit : 

  • partie A notée sur 13 points ;
  • partie B notée sur 7 points.
  • Candidats individuels et candidats issus des établissements hors contrat d'association avec l'État. Ils présentent l'épreuve dans les mêmes conditions que les candidats scolaires. 

Composition du jury :
Chaque commission d'interrogation est composée d'au moins deux professeurs d'éducation musicale ou de musique enseignant en lycée et/ou collège.

L'option musique en concert...

Trente élèves de l'option musique des lycée Raoul Follereau et Jules Renard en concert...

 option musique 02mini option musique 03mini  option musique 04mini 

Article du Journal du Centre

Read more...

De talentueux élèves sur scène...

Journal-du-centre-160px Thumbnail image FOLLEREAU2

Les élèves de l'option théâtre (épreuve facultative pour le bac) du lycée Raoul Follereau sur scène...

 

Le théâtre... quelques points pour une mention...

 

Raoul Follereau en scène...

Le théâtre, une option facultative unique à Nevers... et au lycée Raoul Follereau !

En mai dernier,  les 49 élèves (14 en Seconde, 17 en Première et 18 en Terminale) de l’option théâtre du lycée Raoul Follereau ont présenté le travail mené tout au long de l’année scolaire avec leur professeur et un comédien professionnel.

Deux représentations ont été données, salle Lauberty de la Maison de la Culture de Nevers : la première pour les parents, la seconde à leurs camarades du lycée. En cours d’année ils ont également fait des interventions dans les classes ou au CDI à l’occasion du Printemps des Poètes. Certains ont même joué au Palais ducal de Nevers à l’occasion du Salon des Dames.

Le théâtre à Raoul Follereau, c’est une option facultative : trois heures inscrites à l’emploi du temps, de la Seconde à la Terminale. C’est encore une Ecole du spectateur avec de nombreuses sorties proposées à la Maison de la Culture de Nevers et celle de Bourges, des rencontres avec des comédiens, des metteurs en scène.

La poursuite de cette option ne peut que rapporter des points au baccalauréat – seuls les points au-dessus de la moyenne comptent avec un coefficient 2 : en 2013 la moyenne au bac en théâtre est de 15 / 20.

On peut donc obtenir une mention grâce à l'option théâtre... et parfois même son bac tout simplement...

Pour tout renseignement, contacter This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it..

Read more...