Un éclairage sur Marie Curie au lycée Raoul Follereau

Published on Saturday, 05 December 2015 10:38 Written by MOUROT-Thierry
jdc 27nov mini jdc 27nov 1 FOLLEREAU2

Le vendredi 20 novembre 2015, les élèves de la classe de T ST2S accompagnés par leur enseignante de physique-chimie, Mme GUERIN, ont rencontré Mme Marie-Noëlle HIMBERT, scénariste du film Marie Curie, une femme sur le front. 

Cette rencontre s’est déroulée dans le cadre des Rencontres d’automne organisées par Le Salon des Dames. Cette année, cette manifestation mettait à l’honneur Marie Curie et plus particulièrement son engagement souvent méconnu durant la Première Guerre Mondiale.  Au cours de ce terrible conflit, Marie Curie, bravant les interdits et les dangers, se lança dans le développement de la radiologie de guerre en développant les « petites curies », les unités mobiles de radiologie. Elle parcouru ainsi le front pour implanter ces unités sur les lieux du conflit et former les personnels à son utilisation. Grâce à son initiative, plus d’un million de soldats furent secourus.

Cette thématique s’inscrivait dans le programme des élèves qui aborde entre autres la question de la radioactivité (dont la radiologie est une des applications) et des rayons X. Pour  préparer la rencontre, les élèves ont tout d’abord visionné le film puis  avec l’aide de M Prosdocimi, professeur d’histoire-géographie, ont préparé leurs questions.

La conversation fut très vivante, les explications claires et approfondies, les anecdotes passionnantes, ce qui a permis aux élèves de mieux percevoir le personnage de Marie Curie, souvent jugé austère, et son rôle dans le développement de la radiologie de guerre, ce qui lui a demandé une formidable abnégation. Cette rencontre a aussi été l’occasion pour les élèves de mieux comprendre le métier de scénariste et les étapes de production d’un film. Les échanges ont été fructueux et dynamiques pour le plus grand plaisir de tous. Enfin, cette discussion a permis également d’évoquer un autre personnage important du film pourtant méconnu mais dont l’action a débouché sur la création des CHU (Centre Hospitalier Universitaire), le professeur REGAUD.

jdc 27nov