Les élèves de seconde de la classe de robotique découvrent une école d'ingénieur(e)s, l'ISAT

Published on Sunday, 13 April 2014 08:30 Written by MOUROT-Thierry
logo isat Thumbnail image FOLLEREAU2

 

Après une présentation générale de l'ISAT (l'institut supérieur de l'automobile et des transports), l'école d'ingénieur(e)s de Nevers spécialisée dans les métiers de l'automobile et des transports par Mme ASSENCIO, assistante de direction et de la communication au sein de l'ISAT, M. BRUNET, directeur du département Energétique EPEE a présenté aux élèves de seconde de la classe de robotique du lycée Raoul Follereau, les différentes possibilités d'accès à cette école d'ingénieur, le niveau requis dans les matières scientifiques et le plus important à ses yeux, la motivation et l'envie de réussir qui permettent de palier une certaine appréhension des mathématiques qui deviennent beaucoup plus concrètes, malgré les difficultés, puisqu'elles sont appliquées à des exemples concrets liés en particulier à la mécanique. Thumbnail image

 

Les élèves ont ensuite assisté à une présentation générale des différents projets des étudiants en troisième année : projet Platooning, projet Amphicar (camping-car amphibie), projet Shell Eco-marathon, Isat Eco-Rallye, projet de Kart Low Cost, Formula Student...

L'un de ces projets a particulièrement retenu l'attention des élèves de la classe de robotique, le projet PLATOONING, puisqu'il nécessite l'utilisation de capteurs afin de réaliser une chaîne de véhicules capables d'éviter les obstacles et de rouler comme "un train de véhicule" avec un positionnement par GPS embarqué. 

Les élèves ont également pu découvrir les laboratoires de recherches de cette école d'ingéieure et le travail des enseignants - chercheurs et des doctorants.

... peut-être que cette visite et ces échanges avec les étudiants auront permis aux élèves de seconde de se projeter un peu plus dans l'avenir, en réfléchissant aux possibilités de poursuites d'études dans l'enseignement supérieur et en leur montrant que les mathématiques n'étaient pas forcément "insurmontables" et que les filles pouvaient très bien poursuivre leurs études études au sein de l'ISAT...

Les élèves vont maintenant se remettre au travail pour terminer la programmation de leurs robots Lego NXT et EV3 pour réaliser une chorégraphie...

Thumbnail image