Atelier scientifique et culturel "Change et Echange Ta Science" en 2010 / 2011

Quand Follereau ramène ses sciences...

Petit extrait de l'article réalisé par M. FREUND, chargé de mission à la DAAC du Recorat de DIJON :

"Un théorème de maths est-il soluble dans la poésie du haïku ? Les proportions de « L’homme de Vitruve » sont-elles convertibles en taille XL ? Peut-on être astronome tout en étant philosophe ? Ou plutôt : peut-on rester l’un sans devenir l’autre ? A propos, l’univers est-il infini ? Et au fait, quel temps fera-t-il demain ?...

Si la voie de « l’aventure humaine, c’est poser des questions, chercher et explorer », les lycéens de Raoul Follereau y semblent bien engagés. Après une mise en orbite réussie en 2010, les modules de « Change et échange ta science » fédèrent en se renouvelant, avec tout le succès et les difficultés inhérents à la mise en place d’une « station spatiale » sinon internationale, du moins interdisciplinaire...".

Pour lire la suite de cet article

 

Au menu en 2010 / 2011

Trois modules ont constitué cet atelier durant l'année scolaire 2010 / 2011, afin d’offrir à tous les élèves (de seconde MPS et de première scientifique) un éventail assez large d’activités à caractère scientifique dont voici les intitulés :

L'atelier scientifique et culturel " Léonard de VINCI  : de l'Homme de Vitruve aux parachutes..."

Cet atelier scientifique et technique, mêle à la fois les sciences, l’art et la culture, à travers les travaux de Léonard de Vinci et est proposé à toute une classe de seconde.
A partir de l'analyse d'un texte de Vitruve et des mesures réelles des proportions du corps humain, les élèves seront amenés à vérifier l'exactitude du dessin de Léonard inscrivant l'Homme dans une figure parfaite... le cercle.
Les élèves seront ensuite les maîtres d'oeuvre pour créer de manière originale toutes sortes de jeux oulipiens, de créations littéraires (nouvelles, mais aussi haïkus, calligrammes...), mots mêlés, publicités, tous en rapport avec l'oeuvre de Léonard de Vinci.

Enfin, à travers la lecture du Codex Atlanticus, les élèves doivent construire un parachute en suivant les recommandations de Léonard de Vinci. Puis en se mettant dans la peau de véritables chercheurs, ils vont devoir déterminer les paramètres qui interviennent sur le vol d'un parachute pour obtenir le prototype le plus performant possible.

 

 

 

 

Pour consulter l'ensemble des travaux des élèves...

 RETOUR

 

L'atelier scientifique et culturel d'astronomie et de philosophie

D’où venons nous, qui sommes nous et où allons nous ?

Comme le disait Camille Flammarion en 1882, «Il est incompréhensible qu’il y ait encore aujourd’hui 99% des êtres humains qui ne connaissent pas la demeure qu’ils habitent, qui ne savent pas où ils sont, qui ne se rendent pas compte de la situation de la terre dans l’espace, et qui voient toutes les nuits la sphère étoilée se déployer sur leurs têtes, sans jamais avoir appris le nom d’une seule étoile, d’une seule constellation, vivant de rien, au milieu d’un Univers magnifique, dont la seule contemplation doublerait, décuplerait pour eux le plaisir de vivre. Nous vivons étrangers dans notre propre patrie.».

En participant cette année au dispositif "Questions de sciences", les élèves de première scientifique ont eu comme mission d'analyser la lumière pour "goûter" aux étoiles et déterminer la composition chimique de leur atmosphères.

En partenariat avec M. BOUDON, chercheur au CNRS, les élèves ont dû réaliser un véritable travail de recherche.

Puis, pour répondre aux questions existencielles sur l'infini de l'Univers, les élèves ont aborder sous un angle philosophique l'évolution des modes de pensée au cours du temps...

Pour consulter l'ensemble des travaux des élèves...

RETOUR

atelier astro philo

 

 

L'atelier scientifique de météorologie "Sur un petit nuage..." : de la collecte de donnée à la prévision du temps

Quelques semaines après le lancement d'un ballon sonde dans la cour du lycée, une station météo a été installée au lycée dans le cadre de l'opération "Météo à l'école" mise en place par l'Observatoire de Paris - Meudon.

Cet atelier va permettre, à travers des expériences simples, la réalisation d'histogrammes, l'analyse des mesures obtenues, de comprendre un peu mieux les phénomènes météos si proches de nous mais qui recèlent parfois encore quelques mystères...

Pour consulter l'ensemble des travaux des élèves...

RETOUR

sur petit nuage