Spécialité Physique-Chimie en TS

123rf-cukmen-2014-10-19-22923010 s

Au programme

 

Trois grands thèmes sont traités. En physique, "son et musique" aborde le fonctionnement des instruments de musique, des émetteurs et récepteurs sonores (micro, reconnaissance vocale…) et les questions liées au son et à l’architecture (auditorium, isolation phonique…). En chimie,le thème de "l’eau" s’intéresse à l’eau et l’environnement (courants marins et climats, érosion, pollutions…), aux ressources minérales et organiques des océans, et aux piles dihydrogènes. Le thème "matériaux" mêle physique et chimie et s’intéresse aux cycles de vie, aux structures et propriétés des matériaux (cristaux liquides, photovoltaïques, colles…) et nouveaux matériaux (nanotubes, composites …).

 

Déroulé des cours

S’appuyant sur l’étude de documents scientifiques, les élèves réalisent des expériences, selon un protocole expérimental, à partir d’une problématique et d’une liste de matériel mise à disposition.

Exemple : dans le cadre du thème "son et musique", les élèves peuvent étudier les propriétés acoustiques d’une  salle philharmonique. Objectif : déterminer les matériaux propres à fournir le meilleur son possible quelle que soit la place du spectateur.

Évaluation

Au bac, la spécialité est évaluée par un exercice spécifique sur les 3 que comporte l’écrit de physique-chimie : souvent, étude de documents, présentation d’une manipulation avec des calculs guidés, puis synthèse de documents. Le sujet de l’épreuve d’évaluation des compétences expérimentales (ECE) d’1 h, tiré au sort, peut porter sur le programme de spécialité ou de tronc commun. L’ensemble est doté d’un coefficient 8 (contre 6 pour les non spécialistes).

Et après...

La spécialité physique-chimie peut constituer un plus pour intégrer les CPGE (filières PCSI et PTSI) et les écoles d’ingénieurs post-bac, ou les filières plus expérimentales telles que les DUT ( mesures physiques, chimie) ou les BTS ( chimiste…).

Pour les esprits curieux et avides d’expérimentations

"Pour suivre la spécialité physique-chimie, il faut avant tout être curieux et avoir envie de réaliser de nombreuses manipulations. Ne pas avoir de très bons résultats en physique-chimie n’est pas rédhibitoire car la spécialité n’aborde pas d’aspects théoriques nouveaux. Elle complète, illustre et approfondit les notions traitées dans le tronc commun, et fait découvrir aux élèves les différents domaines dans lesquels les sciences physiques et chimiques interviennent  au quotidien au niveau du monde professionnel. Cet enseignement permet aux jeunes de développer leur esprit d’innovation et leur donne le goût d’aller plus loin afin d’en savoir plus."

Sylvie Juan, enseignante de physique-chimie au lycée Gustave Eiffel de Bordeaux (33)

RENARD170x139