Informations Parents

Reprise de l'enseignement de spécialité théâtre au lycée Raoul Follereau

 

Réciter, déclamer, jouer. Émouvoir, surprendre, questionner, de la scène à la salle. Le rôle du comédien n'est pas seulement celui de son personnage. Tel un artisan du verbe, il façonne une pièce poreuse tant au réel qu'à l'imaginaire, un espace ouvert à tous les possibles. « Ce que l'on souhaite, c'est emmener les élèves vers la création. Qu'ils comprennent qu'un texte n'est qu'une base sur laquelle développer ses envies », explique Léonard Matton, codirecteur artistique de la compagnie A2R (Antre 2 Rêves) basée en Puisaye et bientôt en résidence à La Maison.

De Molière à Victor Hugo

Comme son ancien professeur, Roch-Antoine Albaladéjo, il interviendra cette année dans les cours de spécialité théâtre du lycée Raoul Follereau, grâce au soutien de la Direction régionale des affaires culturelles. La moitié des horaires dédiés (au total, quatre heures pour les premières, six pour les terminales) seront assurés par les artistes, habitués à la formation. Léonard Matton, par exemple, enseigne déjà à Sciences Po Paris. « C'est très enthousiasmant de travailler avec ces professionnels », se réjouit Sophie Quenault, professeure de français et théâtre chargée de la spécialité.

 

Parmi les thématiques abordées cette année, les femmes dans l'oeuvre de Molière. « On se concentrera sur Tartuffe et L 'École des femmes », précise Léonard Matton. « On aimerait leur faire percevoir qu'un texte classique est résolument moderne ! »

Les élèves s'essaieront à la diversité des métiers liés à l'art dramatique : metteur en scène, scénographe une approche qui leur apprendra l'importance du travail en équipe dans la réalisation d'une oeuvre. « Ils s'habituent à la fois à compter sur les autres et à la fois à trouver la place qui leur est propre », constate Sophie Quenault.

Les terminale se frotteront aussi à la délicate pièce du Soulier de Satin , de Paul Claudel, quand les premières découvriront l'alexandrin, via Ruy Blas.

Faire prendre corps au texte

« Le théâtre, c'est avant tout s'approprier un texte littéraire par le corps, le jeu. Le sens vient alors plus facilement », ajoute Sophie Quenault, qui témoigne également des bienfaits de l'expression théâtrale sur l'acceptation de soi pour des adolescents bataillant parfois avec leurs complexes. « Au-delà de l'intérêt artistique, cela développe évidemment leur confiance en eux. Ceux que l'on rencontre en début de première sont plutôt timides, doutent de leurs compétences. En quittant le lycée, ils ont gagné en assurance, se sont épanouis. Ils obtiennent généralement de bonnes notes au grand oral ! »

Du côté des comédiens invités, cet échange avec les lycéens s'annonce bénéfique. Pour Léonard Matton, il s'agit presque d'une forme de réciprocité : « Le danger, c'est toujours de tourner en rond. Là, on se remet en question, on solidifie notre discours, on apporte des outils ».

L'artiste, animé d'un esprit de troupe, sait aussi la puissance des relations qui se nouent à cet âge de la vie : « Les liens tissés pendant les années lycée sont parfois indéfectibles. On partage des choses sincères, des choses qu'on ne se dira plus ».

Avec la quinzaine de spectacles auxquels ils iront assister à La Maison, les élèves de la spécialité théâtre affineront leur sens critique. Hors Nevers, ils se rendront au château de Vincennes, en octobre, pour le Hamlet immersif adapté par Léonard Matton, appelé Helsingør. Un spectacle dans lequel le public se fait acteur, pris entre les feux de récits qui s'entrecroisent.

À la fin de leur parcours, les élèves auront levé le rideau sur les ressorts du théâtre, familiers de ses coulisses. Avant d'envisager, pourquoi pas, d'en faire profession.

Alice Forges This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

BAC 2022

La découverte des résultats du Baccalauréat par les lycéens de Nevers [en images]

Appréhension lors de la consultation de résultats à Jules Renard © Pierre DESTRADE
 

Remise de prix

Une distribution de prix qui donne le sourire

Les diplômes remis aux élèves sont entièrement personnalisés grâce au travail des bénévoles de l’association. © Droits réservés
 
 
 

Rentrée 2022 -Inscriptions en classe de 2nde

Information parents de 3ème

Les parents d'élèves des classes de 3ème  seront informés des résultats d'affectation de leur enfant le 1er juillet. A l'issue de cela ils pourront, depuis Educonnect, télécharger les dossiers d'inscription et prendre rendez-vous, également sur Educonnect, pour rapporter les dossiers complétés les 4 ou 5 juillet 2022 au lycée retenu.

Elèves germanistes du lycée Jules-Renard

Des lycéens de Nevers et Munich réunis

De beaux moments de complicité ont été observés entre les lycéens français et allemands. © Droits réservés

Voir l'article du JDC

Dés élèves Eco-citoyens en 2nde au lycée Raoul Follereau

 

A School  greener than green !


The students are the future of tomorrow. We need to have a greener  school  because the school is the main place to educate the future citizens.
So, for this we could create flower beds in the playground or we could make vegetable gardens to pick up and cook it for lunch.
Therefore, supplying the canteen with organic food would be good and eating less meat than vegetables would be better. Thanks to this we can preserve ecosystems.
Clothes pollute tremendously. On average we buy ten kg of clothes per year, it represents around  eight hundred kg of CO2. Therefore we should establish uniforms at school but with natural fabrics like wool or hemp or flax… and it would be sustainable !
The car journey is a big problem because too many students would be taken by car to school and cars emit a lot of CO2 so favouring public transportation would be great but we should make biking our first choice.
The teachers are also here to raise awareness about ecology so we need them for this. Victor Hugo wrote « school teachers are the gardeners of human intelligence. » if we want  this sentence to be true we will change.


Read more...

Sommet européen

Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, répond aux questions des lycéens de Nevers

Environ soixante-dix lycéens de Raoul-Follereau et Jules-Renard à Nevers ont bénéficié, mardi 8 mars après-midi, de la visite du secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O.

Read more...

PORTES OUVERTES LE 5 MARS 2022

 

RAOUL FOLLEREAU

Voir le planning pour la visite

JULES RENARD

Voir le planning pour la visite

Retrouvez ici toutes les plaquettes de présentation des filières, sections et options.

Club ornithologie

Salon de l'enseignement supérieur

Salon départemental de l'enseignement Supérieur

13 janvier 2022

Centre des expositions - Nevers

Annulé pour raisons sanitaires

Read more...

Portes ouvertes PTSI-PT au lycée Jules Renard

Read more...

Rencontre Parents-Professeurs 2ndes 1ères et terminales Jules Renard

Read more...

Brevet d'Initiation à l'Aéronautique 2021-2022

 

Read more...

Activez votre compte Educonnect

Accès au portail des téléservices, Eclat-BFC, Pronote...

Vous êtes Responsable d'un élève: A partir de la rentrée 2021, l’accès au portail des téléservices liés à la scolarité de votre enfant (Eclat-BFC, Pronote, bourses, livret scolaire, inscription en ligne, vie scolaire...) sera possible uniquement en vous connectant avec un compte « EduConnect » ou vos identifiants FranceConnect. Les comptes ATEN sont désactivés.

Si ce n’est pas déjà fait, vous devez dès à présent activer votre compte EduConnect ou bien utiliser vos identifiants FranceConnect pour continuer d’accéder aux téléservices, aux  adresses https://teleservices.education.gouv.fr/ ou https://educonnect.education.gouv.fr.

Vous êtes élève ou étudiant: Vos comptes Educonnect vous seront transmis à partir du lundi 6 septembre 2021 par votre professeur principal.

En cas de difficultés, vous pouvez contacter l’assistance informatique du rectorat de Dijon au 03 80 44 88 09, du lundi au vendredi de 8h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.

Emmener les élèves vers la création...

Reprise de l'enseignement de spécialité théâtre au lycée Raoul Follereau

 

Réciter, déclamer, jouer. Émouvoir, surprendre, questionner, de la scène à la salle. Le rôle du comédien n'est pas seulement celui de son personnage. Tel un artisan du verbe, il façonne une pièce poreuse tant au réel qu'à l'imaginaire, un espace ouvert à tous les possibles. « Ce que l'on souhaite, c'est emmener les élèves vers la création. Qu'ils comprennent qu'un texte n'est qu'une base sur laquelle développer ses envies », explique Léonard Matton, codirecteur artistique de la compagnie A2R (Antre 2 Rêves) basée en Puisaye et bientôt en résidence à La Maison.

De Molière à Victor Hugo

Comme son ancien professeur, Roch-Antoine Albaladéjo, il interviendra cette année dans les cours de spécialité théâtre du lycée Raoul Follereau, grâce au soutien de la Direction régionale des affaires culturelles. La moitié des horaires dédiés (au total, quatre heures pour les premières, six pour les terminales) seront assurés par les artistes, habitués à la formation. Léonard Matton, par exemple, enseigne déjà à Sciences Po Paris. « C'est très enthousiasmant de travailler avec ces professionnels », se réjouit Sophie Quenault, professeure de français et théâtre chargée de la spécialité.

Read more...

Rentrée 2021

Horaires rentrée des élèves et étudiants

 

     

Sélectionnez votre établissement