Les Sections européennes scientifiques en anglais

L’amicale Nevers-Lund a vécu une année 2013 très dense

Lund, échanges chaleureux

L’amicale Nevers-Lund poursuit ses intenses échanges avec la Suède, dont, cette année, l’organisation d’un voyage très attendu par les amicalistes.

 "Ce qui nous a étonnées le plus: leur façon de vivre très saine. Et puis ils n'ont pas d'a priori. Ils sont aimables et discutent pour résoudre les conflits." Wendy, les deux Mathilde et Alexandrine ont, visiblement, gardé un bon souvenir de leur voyage en Suède.

Elèves en section Européenne au lycée Jules Renard, elles ont présenté leur séjour, samedi matin, lors de l'assemblée générale de l'amicale de Nevers-Lund.

Thumbnail image
Wendy, Mathilde, Alexandine et Mathilde, lycéennes en section européenne à Jules-Renard, ont raconté, en anglais, leur voyage en Suède.? - photos fred lonjon

"Cet échange est important pour ces élèves" détaillent deux de leurs professeurs, "ils rencontrent des jeunes suédois qui apprenent le français et qui parlent très bien anglais. Au niveau de l'ouverture culturelle, la Suède est plus originale que l'Angleterre ou l'Allemagne".

Les lycéens ne sont, bien sur, pas les seuls à profiter de l'hospitalité suédoise. "Cette anné, nous y allons" soutient la présidente de l'amicale, Marie Claude Larochette, "c'est toujours un grand moment. Surtout que le dernier date de trois ans. D'ailleurs, pas la peine de faire de la pub pour ce voyage: tout est déjà complet !".

La bonne humeur qui régnait dans la petite centaine d'amicalistes est la preuve d'un remarquable état d'esprit. "Les échanges sont notre force" poursuit la présidente. Qui doit cependant s'adapter au caractère des Suédois.

"Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ils ne sont pas rigides. Au contraire. Avec eux, il y a toujours de l'improvisation. Par exemple cette année, un groupe de danseurs va venir à Nevers, mais je ne peux pas dire exactement quand... Ils ne sont pas encore totalement organisés. Mais ils savent qu'ils sont attendus à Nevers". C'est bien le principal...

Laure Brunet
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.